OL - Mercato: Andrés Iniesta de Lyon revient sur sa signature.

Maxence Caqueret, le futur Andrés Iniesta de l' OL.

Il a signé son premier contrat pro avec l’ OL, son club formateur, le 14 décembre dernier. Il s’est engagé jusqu’en juin 2021. Apparu plus d’une fois dans le groupe de Bruno Genesio, il a enfin validé son premier match avec l’équipe professionnelle, le 5 janvier dernier en coupe de France, contre Jeunes Bourges Nord. Maxence Caqueret, c’est de lui qu’il s’agit, avait joué 72 minutes. En plus des idoles qu’il avait à Lyon, son club de coeur depuis tout petit, mais évoque un modèle, notamment Andrés Iniesta, la légende du FC Barcelone.

Maxence Caqueret rêve de devenir le Andrés Iniesta de l' OL.

Néo-professionnel à l’ OL, Maxence Caqueret a toujours été un admirateur d’Andrés Iniesta, l’ancien maître à jouer du FC Barcelone. Le jeune milieu de terrain de la réserve du club rhodanien continue de regarder les vidéos de son modèle catalan, afin de s’inspirer de son style de jeu.

« J’ai un modèle, c’est Andres Iniesta. Depuis que je suis petit, je le regarde jouer. Et aujourd’hui encore, je me passe vidéos de lui , a révélé le joueur de bientôt 19 ans sur olweb.

« On me dit souvent que c’est compliqué de ne pas avoir un gros physique à ce poste de milieu de terrain. Mais je suis un joueur qui joue simple, qui évite le plus possible les duels, mais qui n’hésite pas à y aller quand il le faut », a-t-il expliqué.

Caqueret a certes validé son premier match en pro en janvier 2019, mais il évolue le plus souvent avec la réserve de Lyon en National. Dans cette catégorie, il a inscrit 2 buts en 10 apparitions. Toutefois, il savoure son premier bail professionnel, une étape de la carrière.

« C’est une période assez extraordinaire pour moi. J’ai vécu mes premiers pas en pros, j’ai aussi signé mon premier contrat professionnel… C’était mon objectif numéro un, mais ce n’est qu’une étape de ma carrière. L’ OL, c’est mon club de cœur.

Avant même mon arrivée ici, je supportais déjà ce club. Chaque année, j’avais mon maillot de l’ OL. Je suivais tous les matchs avec mes parents. Arriver ici et signer pro quelques années plus tard, c’est incroyable ! J’avais même des posters de plusieurs joueurs comme Juninho ou Michel Bastos... Et j’étais fan de Grégory Coupet », a commenté Maxence Caqueret.