OM : Dugarry fait un violent réquisitoire contre Payet

Dugarry pointe l’erreur des recruteurs marseillais et de Rudi Garcia sur Dimitri Payet Publié par JOËL le 18 janvier 2019 à 10:29

Dimitri Payet est dans le dur avec l’Olympique de Marseille depuis le début de la saison. Ce qui ne surprend guère Christophe Dugarry, convaincu du mauvais choix des recruteurs marseillais d’avoir rapatrié l’ancien Hammer et de l’erreur de Rudi Garcia d’avoir fait de lui le leader de son effectif.

Dugarry charge l’OM pour le retour de Payet

A la recherche d’une tête de gondole pour leur nouveau projet, Frank McCourt et son staff avaient jeté leur dévolu sur Dimitri Payet qu’ils ont fait venir au forceps de West Ham en janvier 2017 contre une trentaine de millions d’euros. Pour Christophe Dugarry, c’était déjà un mauvais choix que de signer le retour de l’international français.

« Dimitri Payet, avec tout le talent qu’à ce garçon, ça n’a jamais été un leader. C’est un leader technique, c’est un joueur qui peut être décisif, mais ce n’est pas à lui que tu confies les clés du camion. C’est pour ça que quand on a fait venir Dimitri Payet, j’étais contre. Déjà j’étais contre dans la façon dont ça s’est fait, c’est-à-dire mettre la pression à West Ham pour pouvoir venir, je trouvais qu’il y avait un problème », a estimé le consultant sur RMC Sport.

Dugarry fustige le statut de Payet à l’OM

A l’OM, Dimitri Payet jouit d’un statut particulier. Si les recruteurs ont fait de lui la figure de proue de leur projet, Rudi Garcia, après lui avoir confié le brassard, a décidé que le Réunionnais soit l’élément central de son système de jeu. Pour Christophe Dugarry, c’est tout simplement une surestimation du joueur de 31 ans.

« Quand tu veux faire de ce garçon-là le meilleur joueur de ton équipe, le leader, celui qui va t’emmener en Ligue des Champions, tout ça, il va t’y aider mais ce n’est pas lui (le leader, ndlr). C’est un garçon qui tout au long de sa carrière a eu des hauts et des bas, qui pour moi, à un moment donné, a manqué d’ambitions. Je suis désolé, quand tu es à West Ham, que tu fais la saison qu’il a faite, tu décides de revenir à Marseille... Pour moi, ça manque d’ambitions, alors qu’il aurait pu aller dans d’autres clubs plus intéressants après avoir faire une année et demie exceptionnelle », a regretté l’ancien attaquant marseillais avant de conclure : « Tout au long de sa carrière, je pense que Dimitri aura manqué de cette ambition de vouloir devenir tout simplement le meilleur. Il avait le potentiel ce garçon pour être un joueur incroyable. »

Tous les protagonistes du dossier apprécieront.

Afficher les commentaires