ASSE - OL: Derby, Fekir ne regrette pas sa célébration à polémique

Nabil Fekir, capitaine de l'OL.

Nabil Fekir et l’OL avaient étrillé l’ASSE (5-0) à Geoffroy-Guichard lors du derby aller de la saison dernière. La rencontre avait été émaillée d’incidents, dont l’un avait été provoqué par la célébration du capitaine des Gones. Revenu sur cette polémique avant le derby de ce dimanche (21h), il avoue qu’il ne regrette pas son geste, mais uniquement les conséquences.

Nabil Fekir, « c’était naturel, ce n’était pas prémédité ».

Auteur d’un doublé contre l’ennemi, l’AS Saint-Étienne, Nabil Fekir avait retiré son maillot et l’avait brandi devant le Kop des fans des Verts à Geoffroy-Guichard. Un geste qui avait poussé les supporters stéphanois à envahir la pelouse et occasionné l’arrêt du match plus d’une demi-heure. C’était le 5 novembre 2017.

L’Olympique Lyonnais avait finalement infligé une sévère défaite aux Verts (5-0), mais le buteur des Gones, lui, n’avait pas été sanctionné.

« La Commission, en application de l'article 3.3.1 des règlements généraux de la FFF, et des lois du jeu (article 12), décide de ne pas sanctionner le comportement de Nabil Fekir », avait communiqué la LFP.

Un peu plus d’un an après et avant le derby retour qui oppose les deux clubs rivaux, ce dimanche soir, encore à Geoffroy-Guichard, le capitaine des Gones est revenu sur sa célébration à polémique qui avait été interprétée diversement.

« C’était naturel. Ce n’était pas prémédité », a-t-il indiqué sur OLTV, dans des propos rapportés par olympique-et-lyonnais, à 48 heures du 118e derby rhônalpin.

« Cela a eu des conséquences que je regrette, je ne voulais pas que ça se passe comme ça. Mais c’est le foot et, le geste, je ne le regrette pas. C’était beau, on ne va pas se le cacher », a glissé Fekir. Pas certain avec cette déclaration qu’il soit le bienvenu dans le Chaudron dimanche.

À noter que le public de Lyon est interdit de déplacement à Saint-Étienne lors de la confrontation.