FC Nantes : Emiliano Sala, Halilhodzic entre tristesse et espoir

Emiliano Sala et Coach Vahid Halilhodzic. Publié par ALEXIS le 25 janvier 2019 à 10:53

Tant qu’il n’y a pas de signes qui montrent clairement qu' Emiliano Sala a péri dans l’avion qui le transportait et qui a disparu depuis lundi nuit, Vahid Halilhodzic garde espoir pour la réapparition du joueur. Il est partagé entre tristesse et attente terrible !

« Ni hommage ni minute de silence pour Emiliano Sala, tant qu'il n'y a pas de signe qui confirme une disparition définitive ».

Vahid Halilhodzic entretient le mince espoir de retrouvé Emiliano sala et le pilote de l’avion qui le transportait vivant. Malgré l’abandon des recherches par la police de Guernesey et quatre jours passés depuis la disparition de l’appareil, le coach du FC Nantes ne désespère pas.

Dans son message sur le site internet du club, il demande « de rester unis et solidaires et de garder espoir ».

« On respecte la décision de la famille qui, tant qu'il n'y a aucune confirmation pour cet accident, refuse de baisser les bras. On tient à dire que l'espoir existe encore. Mince ou non, je ne sais pas. Mais on attend toujours une surprise, qui, je l'espère, arrivera très prochainement. Nous ne voulons ni lui rendre hommage ni respecter une minute de silence tant qu'il n'y a pas de signe qui nous confirme un décès ou une disparition définitive. On est dans une attente qui est terrible », a exprimé Coach Vahid.

« Plus que jamais, on doit rester unis et solidaires. On traverse ce moment ensemble. C'est très difficile de partager cette émotion, cette tristesse, cette peine. Créer cette ambiance familiale entre nous tous est important. On s'est rassemblés jeudi après-midi, on s'est dit quelques mots. Ça peut nous renforcer dans ce moment très délicat. C'est le moment le plus difficile de ma vie sportive.

Il était important de nous retrouver et de retrouver le terrain. On s'est entraînés un petit peu, on a joué, mais sur les visages, il y a aussi de la tristesse et des pleurs. (…). Maintenant, on attend des nouvelles que j'espère positives, malgré le pessimisme de certains », a poursuivi l’entraineur des Canaris, avant de rendre témoignage au porté disparu.

« C’est un garçon tellement attachant, tellement sympa, gentil, respectueux. C'est un vrai guerrier qui aime beaucoup le club. Je n'ai jamais vu ou entendu quelqu'un dire du mal de lui. C'est vraiment un super mec. J'ai une relation particulière avec lui. Il venait souvent me parler, me demander mon aide depuis mon arrivée. Je n'ai pas de mot pour exprimer ma tristesse. La vie peut être cruelle et injuste. Il ne mérite pas ça », a laissé entendre Halilhodzic.

Afficher les commentaires