OM - Mercato : Deux grosses révélations dans le dossier Stanley Nsoki

Stanley Nsoki avait donné son accord à l’OM
Par Loua Joel
Publié le 27 janvier 2019 à 20:00 | mis à jour le 27 janvier 2019 à 20:00
Résultats

A la recherche d’un latéral gauche pour boucler la seconde priorité de son recrutement hivernal, l’OM aurait relancé la piste Stanley Nsoki, joueur du PSG, ciblé l’été dernier.

L’OM de nouveau aux trousses de Stanley Nsoki

L’Olympique de Marseille a plié le dossier du grand attaquant en signant enfin Mario Balotelli cet hiver. Mais ce n’est pas encore la fin du recrutement hivernal de l’écurie phocéenne. Les recruteurs marseillais se doivent désormais de trouver un latéral gauche au plus tard le 31 janvier, date butoir du marché hivernal.

Pour ce faire, La Provence croit savoir que l’écurie phocéenne aurait relancé la piste menant à Stanley Nsoki, joueur du PSG, visé l’été dernier. Mais le défenseur a finalement choisi de signer son premier contrat professionnel avec le PSG, son club formateur.

Mais il y a tout lieu de croire que, pas plus que l’été dernier, les recruteurs olympiens ne semblent pas avoir plus de chances de signer le Parisien cet hiver non plus, l’écurie francilienne paraissant déterminée à le garder. Ce qui explique que les responsables parisiens aient, selon RMC Sport, refusé une approche de Newcastle United.

Stanley Nsoki recalé par Rudi Garcia l'été dernier

Stanley Nsoki est une cible de l’OM depuis l’été dernier. On se rappelle les confidences de Jacques-Henri Eyraud, début septembre, selon lesquelles les recruteurs olympiens étaient aux trousses d’une doublure de Jordan Amavi dont le nom n’avait malheureusement pas filtré.

lephoceen assure qu’il s’agissait de Stanley Ssoki. Qui avait même donné son accord pour signer son premier contrat professionnel avec la formation provençale. Mais l’affaire n’a rien donné parce que Rudi Garcia s’était opposé, jugeant le profil du joueur inadapté pour les besoins du club marseillais.

Mais au regard des stats du Parisien (11 matches, 2 passes décisives), surtout lors d’OM-PSG (0-2) en octobre dernier, ce n’est pas sûr que l’entraîneur marseillais n’ait pas révisé son opinion…

Facebook
Twitter
email
Whatsapp