ASSE - Mercato : Selnaes vers la Chine, Romeyer fait une précision

Ole Selnaes, milieu de terrain de l'ASSE.

Le club chinois Shenzhen FC souhaite recruter d’Ole Selnaes ce mercato hivernal. Un gros chèque pour l’ASSE et un salaire important pour le joueur seraient prévus dans la transaction. Mais rien n’est bouclé à trois jours de la fermeture du marché européen. Roland Romeyer a d’ailleurs fait une précision de taille dans le dossier du milieu de terrain.

« Il y a 95 % de chances que Selnaes reste à l'ASSE cet hiver », selon Romeyer.

L’AS Saint-Étienne étudie l'idée de transférer Ole Selnaes au club chinois Shenzhen FC qui est prêt à sortir le chéquier pour s’attacher les services du milieu de terrain. Mais trouver le remplaçant de ce dernier dans l’équipe de Jean-Louis Gasset reste compliqué à quelques jours de la clôture du mercato d’hiver en Europe.

Or l’international norvégien est un joueur clé de club ligérien qui a fait de la qualification en Coupe d’Europe son objectif majeur cette saison. Et pour espérer atteindre leur objectif, les Verts ont bien l’intention de garder leur équipe type, surtout qu'ils n’ont pas prévu de la renforcer ce mois de janvier.

« Il n’y aura pas de départ de joueur majeur lors de la dernière semaine du mercato, car il est impossible de trouver un élément de même valeur », avait déclaré Roland Romeyer, lors de la cérémonie des vœux du nouvel an.

Les dirigeants stéphanois réfléchiraient donc par deux fois avant de décider de vendre Selnaes ou non. En tout cas, une certitude demeure, le club promu dans l’élite chinoise veut le joueur de 24 ans. La tendance est confirmé par le président du directoire des Verts.

« Dans le football, la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain », a confié ce dernier à Le Progrès. Toutefois, le dossier du binôme de Yann M’Vila dans l’entrejeu de l’équipe de Gasset semble loin d’être bouclé pour cet hiver à en croire Romeyer interrogé par le journal régional.

« Selnaes sera-t-il Stéphanois jusqu’à la fin de la saison ? Il y a 95 % de chances que ce soit le cas », a-t-il répondu.

Les derniers jours du mercato nous diront si le responsable stéphanois cache son jeu ou s’il souhaite vraiment conserver l’ancien joueur de Rosenborg sous contrat jusqu’en juin 2020.

Pour rappel, le marché des transferts ferme le 28 février en Chine.