OM - Mercato : Germain, Rivère tient la décision finale des actionnaires

Les actionnaires niçois ne veulent pas de Valère Germain

Valère Germain pourrait s’en aller de l’Olympique de Marseille cet hiver. Mais il faut croire que ce ne sera pas vers l’OGC Nice dont les actionnaires n’en veulent pas.

Les actionnaires de l’OGC Nice refusent Valère Germain

Valère Germain a échoué avec l’OM. Cette saison, il n’a inscrit que 3 buts en 19 apparitions. C’est donc fort logiquement qu’il devrait s’en aller cet hiver alors que le club olympien n’a vraiment plus besoin de lui du fait de l’arrivée de Mario Balotelli.

Mais si des prétendants ne manquent pas, le natif de Marseille les a tous refusés. Ainsi, l’ancien Monégasque a dit non à un retour à l’AS Monaco (son club formateur), pas plus qu’il n’a accepté de rallier le FC Nantes, pourtant décidé à payer la moitié de son gros salaire mensuel de près de 300 000 euros.

Des refus du buteur de 28 ans qui n’ont pourtant pas dissuadé Jean-Pierre Rivère de se lancer à ses trousses. Sauf que le président de l’OGC Nice, dont le départ est déjà acté, n’a plus les pleins pouvoirs. Pour finaliser le dossier Germain, Jean-Pierre Rivère devait donc obtenir l’accord des actionnaires majoritaires.

Ces derniers ont tranché. Selon laprovence, ils ne sont aucunement attirés par Valère Germain. Les actionnaires majoritaires niçois souhaitent un profil plus jeune et prometteur qu’ils pourraient revendre avec une grosse plus-value.

Mais Andoni Zubizarreta avait assuré qu’il y aurait des mouvements en cette toute dernière semaine du mercato hivernal. Des mouvements qui pourraient voir, entre autres, le dossier Valère Germain se débloquer ? Réponse dans deux jours.