PSG : Entre l’opération et l’injection, Neymar a fait son choix.

Neymar souffre d’une fracture d’un cinquième métatarse.

Blessé mercredi passé contre le RC Strasbourg en Coupe de France, Neymar souffre d’une fracture du cinquième métatarsien comme l’année dernière. Pour sa guérison, la star du PSG dispose de deux options : soit une nouvelle opération du pied droit ou une injection pour consolider l’os. Aux dernières nouvelles, le joueur de 26 ans aurait fait son choix entre ces deux options.

Neymar privilégie l'injection à l'opération.

Déjà éloigné des terrains plusieurs mois l'an dernier, et notamment pour le match retour des huitièmes de finale de Ligue des Champions face au Real Madrid, Neymar manquera encore ce stade de la compétition avec le Paris Saint-Germain, et pour le même problème qu'en mars dernier, à savoir une fracture du 5e métatarse du pied droit. Mais s’il n’avait d’autre choix que de passer sur le billard l’an passé, le numéro 10 parisien va désormais devoir choisir la manière dont il aimerait que ce mal soit soigné cette fois-ci.

D’après les renseignements recueillis par le quotidien Le Parisien, deux protocoles s'opposent, à savoir celle d'une nouvelle opération, qui signifiera la fin de la saison pour Neymar, ou bien une injection qui pourra le ramener sur les terrains avant la fin de la saison. Et le quotidien régional révèle que le protégé de Thomas Tuchel semble vouloir éviter une nouvelle intervention chirurgicale.

« Outre l’opération l’autre possibilité est un traitement plus léger afin de tenter d’accélérer la consolidation partielle de l’os de Neymar. Le protocole induit une nouvelle intervention pour injecter au niveau de sa blessure du plasma riche en plaquettes (PRP) et des cellules-souches. Cette solution réduit nettement le temps d’indisponibilité du joueur même si une période incompressible de deux mois est évoquée par le corps médical (...)

Cette deuxième option est actuellement privilégiée par la sphère brésilienne, la famille du joueur comme Rodrigo Lasmar, le médecin de la Seleçao », indique Le Parisien. Toutefois, le joueur va devoir passer une IRM d’ici la fin de la semaine avant de trancher définitivement.

Affaire à suivre donc…