FC Nantes : Sala, trois personnes citées dans l’organisation du vol

Emiliano Sala porté disparu depuis dix jours. Publié par ALEXIS le 31 janvier 2019 à 09:52

C’est bien Willie McKay, l’agent de joueurs qui a organisé le voyage d’ Emiliano Sala. Mais un autre pilote resté en Angleterre, notamment David Henderson est également impliqué dans le vol porté disparu depuis la nuit du lundi 21 janvier, avec à son bord l’attaquant transféré du FC Nantes à Cardiff City et David Ibbotson, le pilote du petit avion de tourisme. Le premier, qui s’est confié à L’Équipe, raconte comment il a est entré en jeu, alors qu’il n’est pas l’agent de l’ancien Canari.

McKay, « si je n’avais pas demandé le mandat à Nantes pour Sala, il serait toujours parmi nous ».

Willie McKay est un agent de joueurs, mais pas celui d’ Emiliano Sala. C’est pourtant lui qui s’est chargé d’organiser le voyage de ce dernier de Cardiff à Nantes, en aller et retour. Comment est-il intervenu dans ce qui s’est fini par une tragédie, puisque le l’attaquant argentin qui regagnait son nouveau club gallois a disparu en mer dans ‘avion qui le transportait il y a dix jours.

Le Britannique avoue qu’il a eu mandat du FC Nantes pour trouver un club à son meilleur buteur en Angleterre. « Si je n’avais pas demandé le mandat à Nantes pour Sala, il serait toujours parmi nous », a-t-il regretté dans quotidien de sport.

L’Argentin avait finalement été transféré à Cardiff City pour trois saisons et demi, contre un chèque de 17 M€. Il était donc question qu’il revienne en France après la signature de son contrat au Pays de Galles, afin de faire ses valises et ses adieux à ses coéquipiers Canaris.

Et alors que le club gallois lui proposait un vol commercial, McKay est intervenu pour proposer un avion privé. « Quand vous dépensez 17 M€ pour un joueur, vous ne lui proposez pas un vol sur EasyJet», justifie-t-il.

Cependant, David Henderson, le pilote qui était commis pour le voyage, pour des raisons personnelles, décide de faire appel à son confrère David Ibbotson qui accepte de faire le voyage. Et à distance, il s’occupe de régler les factures avec sa carte bancaire, depuis Retford d’où l’avion a décollé pour récupérer Emiliano Sala à Cardiff (taxes aéroportuaires nantaises et la chambre d’hôtel d’Ibboston à Nantes compris).

« Comme c'était la carte bancaire d'Henderson, tout le monde a cru qu'il était dans l'avion », a expliqué McKay.

Sur le chemin du chemin du retour, le lundi 21 janvier, après avoir embarqué à Nantes autour de 20h, Emiliano Sala et le pilote du Piper PA-46 Malibu, David Ibbotson ont disparu des contrôles radar, au-dessus de la Manche. Mais hier mercredi 30 janvier, les autorités en charge des recherches ont retrouvé des débris correspondant « probablement » à l’avion qui les transportait.

Afficher les commentaires