OGC Nice : Comme Ménès, Daniel Riolo critique les actionnaires

Daniel Riolo, journaliste sportif sur RMC.

Daniel Riolo s’est prononcé sur les motivations qui poussent certaines propriétaires de clubs à prendre des décisions qui ne favorisent guère le jeu produit par l’équipe. Le journaliste sportif de 48 ans a emboité le pas à Pierre Ménès pour critiquer à son tour l’attitude des actionnaires de l’OGC Nice qui ont quelques contribués à la démission de Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier.

Daniel Riolo : « Nice, je ne comprends plus vraiment ce que le club veut faire »

Daniel Riolo ne cache pas ses sentiments quant au fait que le Conseil de Surveillance du Gym présidé par Chien Lee (l’actionnaire majoritaire du club niçois) ait poussé les anciens dirigeants à démissionner. Rappelons que l’ex -président des Aiglons et son directeur général ont volontairement démissionné, mais suite aux nombreux désaccords sur la politique de recrutement de la formation.

Récemment, Pierre Ménès avait lancé un avertissement sur le plateau de Canal Football Club en ces termes : « Le fait que les investisseurs prennent la main, ce n’est pas un bon signal envoyé à ce club de Nice. Ils ont maintenant pour vocation de faire du trading. Ça, ça va tuer le football français. Ils ont avant tout une volonté financière de faire du fric… Regardez le recrutement de cette année à Nice ».

Sur RMC, Daniel Riolo a levé les mêmes inquiétudes à propos des aspirations des patrons de l’écurie azuréenne.

« Il y a plusieurs semaines que je dis que je suis inquiet pour la Ligue 1, pour la tournure qu’est en train de prendre le championnat de France sur les objectifs des gens qui sont à la tête de nos clubs. Nice, je ne comprends plus vraiment ce que le club veut faire maintenant. J’ai l’impression que mon inquiétude est en train d’être rejointe par celle de beaucoup de gens. Il y a pire ! », a déclaré le chroniqueur sportif.

Rappelons que Gauthier Ganaye est le nouveau président de l'effectif entraîné par Patric Vieira.