OM - Mercato : Grégory Sertic, l’Hadjuk Split déjà freiné

L’Hadjuk Split ne semble pas capable de payer le salaire de Grégory Sertic

Grégory Sertic est clairement un indésirable de l’Olympique de Marseille qui pourrait toujours s’en cet hiver. Mais le dossier semble prendre du plomb dans l’aile en raison de l’immense salaire du milieu défensif.

L’Hadjuk Split bloqué par le salaire de Grégory Sertic

Grégory Sertic se serait enfin décidé à s’en aller de l’OM où il ne veut plus passer son temps à cirer le banc de touche. S’il avait d’abord souhaité évoluer en Liga, où résident ses agents, ou en MLS, l’ancien Bordelais serait finalement décidé à s’engager avec l’Hadjuk Split. Un transfert toujours possible malgré la fin du marché hivernal en France pour la simple et bonne raison que le mercato hivernal n’est pas encore fini en Croatie.

Mais si, comme l’annonce L’Equipe, Grégory Sertic et l’Hadjuk Split sont attirés l’un par l’autre, au point d’avoir ouvert les discussions, la difficulté principale pourrait venir de l’immense salaire du joueur. En effet, le milieu défensif de 29 ans perçoit 180 000 euros par mois avec l’écurie phocéenne. Un salaire que les Bili ne seraient pas en mesure de lui offrir.

Or il ne reste plus qu’une semaine boucler le mercato hivernal en Croatie. Si l’ex-Bordelais à intérêt à se décider rapidement pour ne pas voir sa saison gâchée par un long banc de touche, l’écurie olympienne gagnerait à tour à se débarrasser de cet indésirable pour ne pas continuer à payer inutilement son gros salaire.

Rendez-vous est donc pris dans une semaine.