FC Nantes: Obsèques de Sala en Argentine, Halilhodzic veut y être

Emiliano Sala serrant la main à son coach Vahid Halilhodzic.

Vahid Halilhodzic veut prendre part aux obsèques d’Emiliano Sala mort en mer dans l’avion, le lundi 21 janvier, et repêché deux semaines plus tard. Le coach du FC Nantes souhaite rendre un ultime hommage, en Argentine, à l’attaquant disparu de façon tragique.

Halilhodzic souhaite prendre part aux obsèques de Sala en Argentine.

Si possible, Vahid Halilhodzic envisage de se rendre jusqu’en Argentine pour prendre part aux funérailles d’ Emiliano Sala qui a péri dans l’avion qui le transportait de Nantes à Cardiff, dans son nouveau club. Le disparu était l’avant-centre titulaire de l’équipe du technicien Franco- Bosnien nommé à la tête du FC Nantes, début octobre 2018.

Ce dernier comptait tellement sur le buteur argentin (12 buts en 19 matchs de Ligue 1) qu’il avait demandé au président du club ne pas le transférer lors du mercato d’hiver. Mais son plaidoyer n’a pas été entendu. Waldemar Kita a ‘’vendu’’ Sala à Cardiff City pour 17 M€.

Mais après avoir signé son contrat de trois saisons et demi, le joueur de 28 ans est mort dans l’accident de l’appareil qui le ramenait au Pays de Galles. Cela, après un tour à Nantes pour prendre quelques affaires et dire au revoir à ses coéquipiers Canaris.

Fort de ses liens avec Emiliano Sala, Halilhodzic veut assister à ses obsèques, si possible, avec des proches du disparu. En tout cas, il espère obtenir le report d’un match des Nantais ou une permission.

« Je n’ai pas encore d’informations sur la façon dont on va procéder. Je vais discuter avec quelques joueurs qui étaient proches de lui », a-t-il laissé entendre, ce vendredi, face à la presse, en larme !

« Quoi qu'il arrive, on va le garder en mémoire éternellement. Il va laisser une trace profonde. Sportivement, il y a eu beaucoup de grands n°9, mais au niveau du comportement, c’était vraiment un exemple d’humanité. C’était un plaisir de travailler avec lui (...). On vit une chose terrible. C’est vraiment injuste, il ne méritait pas ça (...). Dans le football, il y a de plus en plus d’égoïsme.

Lui, il était à l’opposé de ça… », a témoigné Coach Vahid.