FC Nantes : Décès d’Emiliano Sala, les premiers coupables désignés.

Emiliano Sala est décédé dans le crash de l’avion qui le transportait de Nantes à Cardiff.

Depuis jeudi soir, la police britannique a officiellement annoncé que le corps récupéré dans l’épave du Piper Malibu, qui s’est écrasé au-dessus de la Manche le 21 janvier dernier, est bel et bien celui d’Emiliano Sala. En attendant les conclusions de l’enquête des autorités de Guernesey, un expert indexe déjà les premiers coupables de ce drame.

Emiliano Sala : de graves accusations contre le clan McKay.

Si le corps d’Emiliano Sala a été repêché et formellement identifié dans l’épave de l’avion le transportant de Nantes à Cardiff, les circonstances du crash de l’avion qui se trouve désormais à 67 mètres au fond de la Manche, n’ont pas encore été déterminées. Les autorités britanniques n’étant pas parvenues à récupérer la carcasse de l’appareil.

Mais selon Eric Denieul, expert en aéronautique, le clan McKay s’est permis trop de liberté dans l’organisation du vol de l’ancien attaquant du FC Nantes. Une décision qui est à l’origine du drame.

« Pauvre Emiliano Sala, il faisait confiance à cette famille qui, au lieu d’avoir recours à une compagnie aérienne d’avions d’affaires, a fait appel à un Blablacar des airs. Le coavionnage est de plus en plus courant, il amène à des risques inconsidérés. Dans les faits, un pilote privé a le droit d’embarquer des passagers à bord d’un avion s’il partage les frais entraînés par le vol avec toutes les personnes à bord, y compris lui-même », a expliqué l’expert dans les colonnes de Ouest-France.

Pointée du doigt au début de l’affaire, la famille McKay, les agents ayant ramené Sala au Pays-de-Galles, devrait voir sa responsabilité engagée pour avoir organisé ce vol.