Toulouse : Max-Alain Gradel est soucieux pour ses coéquipiers

Max-Alain Gradel, attaquant au Toulouse FC.

Max-Alain Gradel a permis au Toulouse FC d’éviter la défaite face au Stade de Reims lors de la 24e journée de Ligue 1. Alors que le TFC était mené, l’attaquant de 31 ans a égalisé à la 81e minute. Il est revenu sur ce résultat indiquant qu’il est inquiet pour ses coéquipiers.

Max-Alain Gradel : « Je suis malheureux, je commence à croire qu’il y a une psychose qui pèse sur l’équipe »

Max-Alain Gradel a commencé à défendre les couleurs du Tef en août 2017 suite au prêt de l’AFC Bournemouth. Le jeu de l’international ivoirien a poussé les dirigeants du club de la ville rose à l’enrôler définitivement en juillet dernier. L’entraîneur Alain Casanova l’a également désigné comme capitaine peu de temps après son arrivée.

Le natif d’Abidjan est le meilleur buteur du Tef avec 9 buts et 4 passes décisives. Le numéro 7 toulousain est fréquemment celui qui évite à son équipe de s’incliner face à ses adversaires, une situation qui commence à l’ inquiéter. En conférence de presse, Max-Alain Gradel a indiqué que les prestations de ses coéquipiers dénotent d’un groupe qui commence à avoir peur, une situation qui n’est guère favorable pour la suite du championnat.

« Je suis malheureux. On n’a pas pris les trois points, alors qu’on avait à coeur de gagner. Pour gagner un match de Ligue 1, il faut faire plus que ça. Je commence à croire qu’il y a une psychose qui pèse sur l’équipe. Ça fait longtemps qu’on n’a pas gagné. À chaque fois qu’on le répète, ça met une pression supplémentaire sur l’équipe », a-t-il déclaré.

Reste à savoir si les protégés du président Olivier Sadran vont redresser la barre durant les prochaines confrontations.