OL - Mercato : Jean-Michel Aulas, sa grande annonce pour cet été !

Le président de l'OL Jean-Michel Aulas ne compte pas vendre tous ses joueurs cet été. Publié par Thibaud le 14 février 2019 à 07:30

Pour Foot Mercato, le président de l'OL Jean-Michel Aulas a indiqué qu'il ne laisserait partir qu'un ou deux joueurs de son effectif lors du mercato estival.

OL, Mercato : Les grandes révélations de Jean-Michel Aulas

Actuellement 3e de Ligue 1, l'objectif de l'OL de Jean-Michel Aulas est clair : rattraper le LOSC et terminer la saison comme dauphin du Paris Saint Germain. Toutefois, un huitième de finale de Ligue des Champions face au Barça se présage. Les exploits survenus face à Manchester City sur la scène européenne au cours de la première partie attire l'oeil des clubs extérieurs. Comme le souligne Jean-Michel Aulas dans les colonnes de Foot Mercato, plusieurs joueurs de son effectif attirent de grosses convoitises en vue de cet été.

Comme le souligne Jean-Michel Aulas dans son bilan financier dans les colonnes de Foot Mercato, plusieurs joueurs de son effectif attirent de grosses convoitises en vue de cet été. « On n’a pas besoin de vendre pour bien vivre, les résultats le montrent, 54 millions d'euros d’excédent brut d’exploitation sur un semestre, c’est colossal. C’est plus que la plupart des autres clubs, mais aussi des entreprises. On sait aussi qu’on va être attaqué. Qui dit valorisation forte dit qu’il va y avoir des appétits de clubs très riches pour nos joueurs. »

Conscient de l'été mouvementé qui se présage, le président de l'Olympique Lyonnais entend toute fois vendre au maximum une ou deux grosses valeurs marchandes « Même si on a beaucoup de demandes, on ne laissera pas partir notre effectif parce qu’on veut progresser sur le plan sportif. On veut gagner maintenant des titres en France, on veut aller le plus haut possible dans la hiérarchie des clubs européens donc il faut être en bonne santé économique, mais aussi avoir des talents. On ne laissera partir cet été qu’un ou peut-être deux joueurs. Comme on a des demandes sur la moitié de l’effectif, ça veut dire qu’il y aura plus de déçus que d’heureux élus »

Afficher les commentaires