PSG : Fair-play financier, la réponse cinglante d’ Al-Khelaifi à Tebas

Nasser Al-Khelaifi explique à PSG que le PSG est un club honnête Publié par Gary SLM. le 17 février 2019 à 10:10

Le PSG est sous la menace de l’UEFA. En attendant le verdict du TAS, Nasser Al-Khelaifi tient à ce que Javier Tebas, à la base des menaces du fair-play financier, sache que le club parisien est si transparent et sérieux que les plus grands joueurs du monde n’hésitent pas à y signer et s’y épanouissent.

Nasser Al-Khelaifi serein contre les intrigues de Javier Tebas

Javier Tebas est connu pour être le plus grand détracteur du PSG depuis le départ de Neymar du FC Barcelone. Pour le patron de la Liga, Nasser Al-Khelaifi et son staff sont des fraudeurs et ont pris des libertés avec les règles du fair-play financier. Des arguments auxquels l’UEFA a dû être sensible au point de menacer le PSG de sanctions.

En réaction, Nasser Al-Khelaifi et son staff ont saisi le TAS. Et le JDD annonce que ce tribunal devrait rendre un verdict favorable aux dirigeants parisiens. Mais en attendant la décision du TAS, le président la formation francilienne a voulu que Javier Tebas, qu’il croit être à la base des menaces du fair-play financier pour faire diversion sur ses propres intérêt louches, sache que son équipe n’a rien à se reprocher.

« Si je suis plus serein par rapport au fair-play financier ? Il n’a jamais été question d’inquiétude au sein de notre club. Suite à l’ouverture d’une procédure par l’UEFA en septembre 2017, sous la pression d’un dirigeant espagnol qui a peut-être craint alors pour ses intérêts personnels, nous avons répondu point par point à toutes les questions de nos interlocuteurs. Nous avons participé à ces échanges réguliers dans la plus grande transparence et avec le plus grand sérieux apporté à nos réponses », a expliqué le dirigeant qatari.

Le PSG n’aurait d’autant rien à se reprocher qu’il est géré avec un tel professionnalisme que les plus joueurs du monde n’hésitent pas à y signer et s’y épanouissent. « Soyez-en sûrs, notre club est géré avec le plus grand professionnalisme. Si tel n’était pas le cas, les plus grands joueurs du monde ne souhaiteraient pas venir chez nous. Et ils n’y seraient pas aussi épanouis qu’ils le sont aujourd’hui », a conclu Nasser Al-Khelaifi dans Le Dauphiné Libéré.

Le verdict du TAS est attendu avec curiosité.

Afficher les commentaires