PSG : Succession de Thiago Motta, Paredes prend déjà cher.

Leandro Paredes, milieu de terrain du PSG.

En quête d’un milieu de terrain capable de combler le départ à la retraite de Thiago Motta, le PSG a recruté cet hiver Leandro Paredes en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg. Encore en rodage avec sa nouvelle équipe, le joueur de 24 ans ne semble pas convaincre pour le moment.

Paredes : « le plus important est d’avoir gagné…Je retrouve le rythme. »

Recherché malgré tout par ses partenaires, avec 83 ballons touchés au total, Leandro Paredes a brillé par sa qualité dans les transmissions, avec un excellent ratio de 95% de passes réussies au final, selon les statistiques de la LFP. Omniprésent à la récupération (6 ballons grattés) et dans les duels (50% de gagnés), l’international argentin s’est épanoui dans un rôle de sentinelle devant la défense laissé vacant depuis le départ de Thiago Motta.

Mais encore en rodage, d’autant qu’il a joué un match entier en championnat pour la première fois depuis le 9 décembre dernier, l’ancien pensionnaire de l’AS Rome a encore une sacrée marge de progression.

« Arrivé fin janvier pour 40 millions d'euros (+5 millions de bonus), l'international argentin était positionné en sentinelle dans l'entrejeu par Thomas Tuchel. À 3 avec Julian Draxler à sa droite et Juan Bernat à sa gauche. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a très peu, voire quasiment pas apporté offensivement. Très peu de prise de risques, beaucoup de passes latérales ou vers l'arrière et un mal fou à se libérer (…)

Il a fait le minimum et il s'est même rendu coupable de pertes de balle dangereuses, comme à la 58e quand M'Vila lui a chipé le ballon. Dans le rôle où régnait en maître Thiago Motta, celui qui a récupéré « son » numéro 8 fin janvier devra trouver ses marques. Il a la réputation de dicter le tempo de son équipe. Pour l'instant, il s'est beaucoup caché » a expliqué le quotidien Le Parisien au lendemain de la victoire du PSG contre l’ASSE.

De son côté, le joueur est conscient qu’il a encore du travail à faire avant d’être à son meilleur niveau. Pour le moment, il profite du temps de jeu qui lui est accordé et savoure le succès en terre stéphanoise.

« C’était un match compliqué, sur un terrain difficile. Le plus important est donc de l’avoir gagné. C’était ma première titularisation en Ligue 1, et je me suis senti bien. Je retrouve le rythme petit à petit », a déclaré Paredes sur PSG TV.


Par JEAN-LUC D
Publié le 18 février 2019 à 17:45 | mis à jour le 18 février 2019 à 17:45

Facebook
Twitter
email
Whatsapp