FC Nantes : Affaire Limbombe, les locaux du club perquisitionnés

Les perquisitions dans les locaux du FC Nantes pourraient être liées au transfert d'Anthony Limbombe. Publié par ALEXIS le 19 février 2019 à 21:45

Les locaux du FC Nantes, dans la cité des Ducs et à Paris, auraient été perquisitionnés ce mardi. Cette opération de police pourrait être liée au transfert d’Anthony Limbombe en provenance du FC Bruges en Belgique, l’été dernier.

Les bureaux du FC Nantes à la Jonelière et à Paris fouillés par la Police.

Mogi Bayat, l’agent de joueur qui avait acté le transfert d’Anthony Limbombe du FC Bruges au FC Nantes, contre un chèque estimé à 10 M€, est soupçonné de fraudes financières et blanchiment d’argent en Belgique. Interpellé en Belgique en octobre 2018, il avait été libéré sous caution.

Et il n'est pas exclu que les enquêtes liées à cette affaire se prolongent au sein du club de Ligue 1. D'ailleurs, le média 20 Minutes qui a appris que « des perquisitions se sont déroulées à la Jonelière et dans les bureaux parisiens du club » pense que « ces opérations de police pourraient concerner le dossier Limbombe ».

Pour rappel, le milieu de terrain belge de 24 ans s’est engagé avec les Jaune et Vert jusqu’en juin 2023, sait pour 5 saisons. Il a disputé 18 matchs de Ligue 1 depuis son arrivée sur les bords de l’Erdre. Pour revenir à Bayat, ce n'est pas la première fois qu'il est impliqué dans le transfert de joueurs vers Nantes.

Il avait contribué à la venue de Yassine El Ghanassy et de Kalifa Coulibaly au sein du club de Waldemar Kita.

Afficher les commentaires