FC Nantes : Justice, Kita visé par une enquête pour évasion fiscale

Waldemar Kita, président du FC Nantes. Publié par ALEXIS le 21 février 2019 à 13:24

Waldemar Kita, le président du FC Nantes est visé par une enquête judiciaire pour des soupçons d'évasion fiscale selon L’Équipe ! L’alerte donnée par 20 Minutes mercredi avait fait penser logiquement, dans un premier temps, à une affaire liée au transfert d’Anthony Limbombe du FC Bruges l’été dernier.

Enquête sur la « situation fiscale personnelle » de Waldemar Kita.

« Le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire visant le président du FC Nantes » d’après le journal National. Il ne s’agit donc pas directement de fraudes financières et blanchiment d’argent pour lequel Mogi Bayat, l’agent d’Anthnony Limbombe est soupçonné; suite au transfert de joueur chez les Canaris, mais bien d’une affaire concernant la « situation fiscale personnelle » de Waldemar Kita, à en croire la source qui a contacté le parquet national financier.

« Les perquisitions parisiennes menées par les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales se sont déroulées dans les laboratoires Vivacy, l'entreprise du boss du club de Nantes spécialisée en médecine esthétique, ainsi qu'à son domicile », a précisé le quotidien de sport.

En effet, l'homme d'affaires Franco-Polonais est soupçonné de montage financier pour éviter de payer les impôts en France. Une société basée en Belgique, notamment Flava Groupe, appartenant au président nantais et à son fils Franck, directeur général des Canaris, serait au centre du montage.

Selon L’Écho relayé par le média francilien, « le montage financier autour du FC Nantes avait pour but d'éviter les impôts sur les plus-values réalisées lors de la vente des actions (plus de 99%) », a appris le média belge.

Afficher les commentaires