FC Nantes: Hommage à Sala, les supporters contre l’amende de la LFP

Les supporters du FC Nantes lors de l'hommage à Emiliano Sala. Publié par ALEXIS le 22 février 2019 à 12:57

La LFP a infligé une amende cumulée de 21 000 € au FC Nantes dont le public a fait usage de fumigènes lors de l’hommage rendu à Emiliano Sala, contre l’ASSE et face à Nîmes Olympique. Des groupes de supporters des Canaris ont réagi aux sanctions pécuniaires de la Ligue qu’ils jugent absurdes.

Les supporters du FC Nantes dénoncent des amendes absurdes de la LFP.

Des responsables de la ‘’Brigade Loire’’ et l’association ‘’A la Nantaise’’ ont exprimé leur indignation dans L’Equipe face aux amendes collées au FC Nantes pour avoir rendu hommage à Emiliano Sala, leur ex-attaquant et buteur dispsuaru dans le tragique accident de son avion, dans la Manche, le lundi 21 janvier dernier.

« On a l'habitude de voir tous les quinze jours les PV de commission de discipline de la Ligue et on y voit très bien leur mode de fonctionnement vis-à-vis des engins pyrotechniques. Pour eux le fumigène reste dangereux, que ce soit un hommage ou pas », a d’entrée admis Romain Gaudin, porte-parole et de la Brigade Loire.

Indiquons que c'est ce groupe de supporters nantais qui est à l'origine du vibrant l’hommage sanctionné par la LFP.

« Le vrai problème, ce n'est pas qu'ils n'aient pas pris en compte le côté dramatique de l'événement, mais qu'ils appliquent des règles absurdes de façon absurde, sans chercher plus loin.

Même au sein de la Ligue, certaines personnes nous disent qu'elles sont un peu désemparées par la commission de discipline qui agit en indépendance. Ses membres sont fermés dans leur vision et refusent de prendre en considération l'aspect populaire et festif du stade », a-t-il déploré très remonté, dans le journal de sport.

Florian Le Teuff, président de ‘’À la Nantaise’’, lui rejette les arguments de l’institution.

« Ce spectacle magnifique a été réalisé par les supporters de la tribune Loire de manière coordonnée et sécurisée, dans un contexte de calme et de retenue. Tous ceux qui étaient présents dans le stade ont bien vu qu'il n'y avait absolument aucun risque de débordement ni aucune forme d'agitation, bien au contraire.

C'était un spectacle plein de dignité qui a renforcé l'émotion qui a submergé le stade comme jamais. Cet événement à part aurait dû générer une attitude à part de la Ligue, dont on aurait apprécié le minimum syndical en termes de bienveillance.

Nous dire que l'amende a été réduite par rapport au barème habituel n'a pas de sens à nos yeux. Ce n'est pas à la hauteur de ce qui s'est passé.

La Ligue démontre encore une fois qu'elle est hors sol, qu'elle ne comprend pas comment les gens aiment et vivent ce sport », a-t-il dénoncé.

Afficher les commentaires