LOSC : Les Football Leaks n’épargnent pas Gérard Lopez

Gérard Lopez au coeur d'un scandale Publié le 27 février 2019 à 07:00

Le président de Lille, Gérard Lopez, est cité dans une enquête de Mediapart pour avoir enfreint la charte du football professionnel. Il lui est reproché d’être à l’origine de nombreux transferts douteux depuis son arrivée au club.

Gérard Lopez avait déjà été visé par des scandales en 2017.

C’est une polémique dont aurait pu se passer Gérard Lopez. Le président luxembourgeois est au cœur d’une enquête publiée conjointement par Mediapart, France 3 et Mediacités. Arrivé à Lille en janvier 2017, Gérard Lopez est l’un des acteurs de la belle saison réalisée jusqu’ici par le club. Le LOSC est actuellement deuxième de Ligue 1 derrière le PSG et distance Lyon de cinq points. A son arrivée au club il y a deux ans, les Dogues luttaient alors pour le maintien et se sont offerts de nombreuses recrues qui lui ont permis de rester dans l’élite.

Toutefois, certains transferts réalisés par la direction lilloise enfreignent les règles à en croire l’enquête de Mediapart. Quelques noms apparaissent dans dans les documents : l’ancien parisien Fodé Ballo-Touré, le Brésilien Thiago Maia et le Franco-Ivoirien Soualiho Meïte. Pour le premier cas, il est reproché à Gérard Lopez d’être entré en contact avec Ballo-Touré alors qu’il n’était pas encore président du LOSC.

De même, le joueur de 20 ans à l’époque était encore sous contrat avec Paris, son club formateur mais a fini par rejoindre Lille sans qu’un centime ne soit reversé au PSG, son club formateur. Aujourd’hui, Fodé Ballo-Touré évolue sous les couleurs de Monaco qui a déboursé 11 millions d’euros pour s’attacher ses services.

Gérard Lopez et son entourage sont aussi pointés dans le transfert de Thiago Maia en provenance de Santos. Acheté à 14 millions d’euros en août 2017, le Brésilien est la recrue la plus chère de l’histoire du club. Ce qui intéresse Mediapart est le fait que le paiement du transfert s’est effectué en une seule tranche alors que de coutume il s’effectue en plusieurs.

Par Ange A.