OM - Mercato : L’appel du pied de Max-Alain Gradel

Max-Alain Gradel aimerait jouer à l’OM ou PSG Publié par Team Foot Sur 7 le 28 février 2019 à 16:12

Max-Alain Gradel évolue avec le Toulouse FC dont il est un cadre. A 31 ans bien comptés, l’international ivoirien croit avoir un avenir dans un club plus en vue, comme l’Olympique de Marseille ou le Paris Saint-Germain.

Max-Alain Gradel se croit capable de jouer à l’OM ou au PSG

Max-Alain Gradel a de l’ambition à revendre. Après avoir brillé avec l’AS Saint-Etienne, l’Eléphant de Côte d’Ivoire s’en était allé en Premier League. L’aventure n’avait pas vraiment marché.



Revenu en Ligue 1 avec le Toulouse FC, d’abord sur la base d’un prêt d’une saison (2017-2018), Max-Alain Gradel a été définitivement transféré l’été dernier. C’est l’un des éléments essentiels de la formation toulousaine, en sa qualité de capitaine, de tireur de coups de pied arrêtés et de buteur (10 buts et 4 passes décisives en Ligue 1).

Mais il en faut beaucoup plus pour satisfaire Max-Alain Gradel. Ce qu’il ne refuserait pas de faire, ce serait de répondre favorablement à une offre du PSG ou de l’OM, des clubs plus huppés que le Toulouse FC, et où il se croit tout à fait capable d’évoluer.

« Bien sûr, je sais que j’ai le niveau pour jouer que ce soit à Paris ou à Marseille », soutient-il avant d’argumenter : « Bien sûr. Parce que je me dis que c’est encore plus facile de jouer à Paris qu’à Toulouse. Sans manquer de respect à Toulouse. Jouer à Paris avec tous les bons joueurs qu’ils ont, le samedi, c’est plus facile. Il y a du talent, des joueurs à 200 millions… c’est plus facile. Ils peuvent te mettre la balle où tu veux! Les yeux fermés. »

Le joueur dit avoir refusé des offres pour respecter la parole donnée au président toulousain Olivier Sadran. Des propositions qu’il écarterait jusqu’à la fin de son contrat, en juin 2021 ? L’Ivoirien n’a malheureusement pas souhaité abattre toutes ses cartes, sachant certainement qu'il lui serait très difficile, voire imposible, de rester fidèle à son serment en cas d'offre parisienne, marseillaise ou d'un grand club étranger.

« Ça, je ne sais pas. Si je vous dis oui et que demain, Paris, Marseille ou un autre club dans un autre pays m’appellent… donc je ne sais pas, je ne peux pas vous dire », a-t-il répondu sur rmcsport.

Il ne reste plus qu’à attendre pour voir si Max-Alain Gradel ira jusqu’à la fin de son contrat, en juin 2021.