OM : Strootman recadre ses coéquipiers sur son gros salaire

Kevin Strootman veut prouver qu’il mérite son salaire

Il n’a pas caché que ses coéquipiers de l’Olympique de Marseille le boudaient effectivement pour son gros salaire. Des bouderies que Kevin Strootman s’est promis de faire taire par ses prestations sur la pelouse.

Kevin Strootman promet d’être performant

Kevin Strootman a quitté l’AS Rome pour l’OM l’été dernier contre 28M€ (25M€ + 3M€ de bonus). Si cette indemnité de transfert a fait beaucoup parler les observateurs, les joueurs de l’OM, eux, se sont plutôt appesantis sur son salaire, le plus gros du vestiaire (près de 6M€ par an), alors que le milieu défensif néerlandais avait assez de mal à s’imposer au départ.

Kevin Strootman sait que les bouderies sur le salaire existent dans tous les vestiaires et sont fonction de la performance du joueur. « Tu es nouveau, tu lis dans certains articles qu’ils ne sont pas contents à cause de ton salaire, ce genre de choses. Peut- être que certains joueurs pensent ainsi. Je sais comment ça marche dans le football. Si vous jouez bien, l’équipe vous accepte. Si vous ne jouez pas bien, tout le monde va essayer de trouver des problèmes, des raisons… », a-t-il expliqué.

Mais Kevin Strootman sait comment mettre fin aux bouderies sur son salaire. Alors qu’il bénéficie encore du soutien de ses coéquipiers et de ses dirigeants, le joueur de 28 ans croit qu’il lui appartient d’être performant sur les pelouses.

« À moi de m’appliquer, a poursuivi Strootman. Mes coéquipiers, le coach, le club, la direction me soutiennent, et je veux le leur rendre », a assuré l’ancien milieu défensif du PSV Eindhoven dans lequipe.

Un objectif qui passe d’abord par une bonne connaissance de la langue française. « Il est important pour moi de parler le français, de le comprendre. Parfois, je fais des erreurs », a estimé le Néerlandais avant de raconter : « Pour mon anniversaire (le 13 février), j’ai essayé de faire un discours en français, à la fin, ils m’ont dit : “Bon, maintenant, tu peux nous le faire réellement en français ?” Ils se sont bien moqués ! »

Pas sûr que ses détracteurs lui en laissent le temps.