Rennes –C3 : Arsenal, Ben Arfa revient sur ses retrouvailles avec Emery

Hatem Ben Arfa a retrouvé Unai Emery en Ligue Europa

Le 8e de finale aller entre le Stade Rennais et Arsenal était également un moment de retrouvailles entre Hatem Ben Arfa et son coach au Paris Saint-Germain. Le joueur rennais a fait preuve d’humour au moment d’évoqué l’attitude de son ancien entraineur pendant la rencontre.

Hatem Ben Arfa, « Je l’ai trouvé très agité sur le banc ».

Comme Rennes, Hatem Ben Arfa savoure la victoire acquise sur sa pelouse lors du 8e de finale aller contre Arsenal (3-1). Pour le joueur breton, ce succès a une saveur particulière. Il retrouvait en effet son ancien entraineur au Paris Saint-Germain. Durant son passage au club de la capitale, le Français n’a jamais eu la confiance d’Unai Emery. Pire, il a été écarté lors de sa deuxième saison (2017-2018) par le technicien espagnol.

Après la victoire contre son ancien entraineur, Hatem Ben Arfa a indiqué qu’il n’avait « pas de motivation particulier » à revoir Unai Emery. « La motivation était de faire un match solide, de le gagner et de prendre une option pour la qualif'. C'était ça qui était dans ma tête », a-t-il expliqué. Néanmoins, l’ancien Parisien a indiqué avec un brin d’humour qu’il observé l’attitude de son ancien manager durant la rencontre. « Après j'ai retrouvé le même Emery qui était très excité sur le banc, je regardais de temps en temps, ça me faisait un peu rire parce qu'il n'a pas changé ».

Arrivé au Stade Rennais après son passage difficile à Paris, Hatem Ben Arfa semble retrouver son meilleur niveau. Contre Arsenal, le meneur français a été l’un des artisans du succès rennais par sa percussion, ses passes et ses dribbles. Le joueur qui fêtait ses 32 ans en a profité pour saluer la passion des supporters bretons. « Personnellement je ne savais pas que Rennes aimait autant le foot, c'est incroyable, il y a eu 90.000 demandes pour ce match, s’est-il écrié après la rencontre. C'est une terre de foot, il fallait juste que le club s'enflamme pour que tout le monde suive. Ça nous met des frissons ». Les Rennais auront encore besoin de leur public lors du match retour contre les Gunners jeudi prochain à Londres.