AS Monaco: Golovin compare la Ligue 1 et le championnat de Russie

Aleksandr Golovin, milieu offensif de l'AS Monaco.

Débarqué du CSKA Moscou à l'AS Monaco l’été dernier, Aleksandr Golovin a mis du temps pour s’adapter dans le football de l’Hexagone. Et c’est normal, car il avoue que le niveau de la Ligue 1 est différent de celui du championnat de Russie.

Aleksandr Golovin, « jouer en Russie et en Europe est différent... ».

Aleksandr Golovin s’est finalement imposé au sein de l’équipe de l’AS Monaco, après plusieurs mois d’adaptation. Formé en Russie et ayant fait ses débuts dans le championnat de son pays natal, notamment au CSKA Moscou (2015-2018), le milieu offensif de 22 ans n’avait connu que La Premier-Liga. Du coup, changer de continent s’est avéré compliqué pour lui au début.

« Jouer en Russie et en Europe est différent, ce sont deux championnats différents, des niveaux différents », a avoué l’international russe.

« Bien sûr c’est un grand risque pour un joueur russe d’aller en Europe. Mais si tu as un rêve de jouer en Europe, je pense qu’il faut y aller. C’est vrai que c’est très difficile, ça nécessite beaucoup de temps pour s’adapter. Apprendre la langue, ce n’est pas si facile », a noté Golovin ensuite.

Et ce n’est pas tout. La recrue monégasque insiste sur le niveau de jeu et l’intensité en Ligue 1.

« En réalité, le niveau est supérieur dans tous les compartiments du jeu par rapport au championnat russe. Le physique aussi. Il y a moins de temps pour la prise de décision quand on a le ballon. Là tu comprends qu’il faut impérativement travailler et progresser », a-t-il souligné.

Embêté par des blessures en début de saison, Aleksandr Golovin a disputé 19 matchs en Ligue 1, a inscrit un but et délivré 2 passes décisives avec Monaco.