ASSE: Le départ d’ Ole Selnaes en chine complique la fin de saison

Ole Selnaes, ex-milieu de terrain de l'ASSE.
Par ALEXIS
Publié le 12 mars 2019 à 11:15 | mis à jour le 12 mars 2019 à 11:18
Résultats

Ole Selnaes a été transféré en Chine au FC Shenzhen lors du mercato hivernal. Son absence se fait ressentir au sein de l’ASSE, au vu des derniers résultats du club. Le milieu de terrain norvégien était l’un des piliers de l’entrejeu de l’équipe de Jean-Louis Gasset aux côtés de Yann M’Vila. Et il n’a pas été remplacé convenablement selon L’Équipe.

L'absence d' Ole Selnaes se ressent dans les résultats des Verts.

Ole Selnaes avait délivré 5 passes décisives en 20 matchs disputés en Ligue 1 avant son départ en Chine en février dernier. L’AS Saint-Étienne s’est certes fait prêter les services de Youssef Aït-Bennasser pour combler le départ du milieu de relayeur, mais le transfuge de l'AS Monaco peine à prendre ses marques aux côtés de Yann M’Vila qui s'entendait parfaitement avec Selnaes.

« Avec Ole, on n’a pas trop besoin de se parler. C’est le langage du football, il suffit de s’observer. C’est un très grand joueur, on a réussi à s’entendre dès les premiers matchs. On est bien positionné au milieu de terrain… », avait souligné M’Vila dans Le Progrès.

« D’un point de vue sportif, ce sont des mois de travail foutus en l’air. Dans l’entrejeu, il y avait des automatismes avec Ole », avait regretté Jean-Louis Gasset dès qu’il avait appris que le transfert du joueur de 24 ans était dans les tuyaux.

Yann M'Vila en difficulté depuis le départ d' Ole Selnaes.

Et en l’absence de l’ancien joueur de Rosenborg, son binôme ne se retrouve pas ! En témoigne sa prestation médiocre contre le LOSC, dimanche dernier.

« Quand le métronome subit un coup dur de la vie (il a perdu son grand-père, ndlr), qu’il perd cinq ballons sur dix, ça enlève de la confiance aux autres », avait expliqué Gasset, parlant du match raté de l’ancien Tricolore.

Le quotidien de sport ne dit pas le contraire. « Le fait que Yann M’vila ait appris le décès de son grand-père trois heures avant le coup d’envoi (du match contre Lille, ndlr) n’explique pas tout.

Gasset a reconnu que son équipe ‘’joue moins bien depuis janvier’’. Cela coïncide avec la désertion de Selnaes, son meilleur passeur, pour la Chine. Arrivé dans la précipitation au dernier jour du mercato d’hiver, Aït-Bennasser pâtit de la comparaison. Et tout Saint-Étienne avec lui », a constaté la source.

Pour rappel, les Stéphanois ont enregistré 4 défaites, 1 match nul et 2 victoiresen Ligue 1 depuis le départ d' Ole Selnaes en Chine.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp