PSG : Communiqué du clan Neymar sur l’enquête du fisc espagnol.

Neymar nie une enquête du fisc espagnole à son endroit.

Lundi, le quotidien catalan El Mundo Deportivo a annoncé que le fisc espagnol enquête sur une prime de prolongation de Neymar au FC Barcelone et sur son retentissant transfert au PSG en 2017. Dans un communiqué officiel, la société de la gestion de la carrière du numéro 7 parisien a fait toute la lumière sur cette affaire.

NR Sports assure qu’il n’y pas de contrôle fiscal en Espagne pour Neymar.

Après Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, le fisc espagnol serait à nouveau sur le dos de Neymar. Selon le El Mundo, l’international brésilien du Paris Saint-Germain ferait l'objet d'une enquête, pour une prime de prolongation au FC Barcelone et son transfert en Ligue 1 pour 222 millions d’euros. Résident fiscal en Espagne en 2017, l’ex-numéro 11 des Blaugranas avait l’obligation d'y déclarer ses revenus, aussi bien ceux touchés en Espagne que ceux touchés en France.

Le versement à la star brésilienne d'une prime de prolongation par le club catalan est déjà au centre d'une bataille judiciaire entre les deux parties. Une audience est prévue le 21 mars devant les prud'hommes de Barcelone. Selon le média ibérique, le fisc a demandé à ce tribunal toutes les informations correspondant à ces transactions. Une information catégoriquement démentie par NR Sports, la société qui gère la carrière du protégé de Thomas Tuchel, dans un communiqué officiel.

« NR Sports, société chargée de la gestion exclusive de la carrière et des droits d’image de Neymar Jr, déclare que, contrairement aux informations publiées par le journal espagnol "El Mundo" et reproduites dans divers moyens de communication, aucune procédure d’investigation a été ouvert par le Trésor espagnol contre Neymar Jr », écrit la société gérée par le père et agent du joueur de 27 ans.

« En réalité, il s’agissait d’une demande adressée par le fisc espagnol au tribunal du travail local pour être informée de l’issue des faits de l’audience prévue le 21 mars. Autrement dit, le Revenue Service veut être tenu au courant des résultats du processus. Un autre problème soulevé par la presse concerne les montants recouvrant le transfert de Neymar Jr du FC Barcelone (ESP) au PSG (FRA). Les montants sont inclus dans la déclaration d'impôt sur le revenu soumise aux autorités espagnoles en 2018 pour l'année de base 2017.

Nous espérons avoir clarifié les faits », conclut ce communiqué.


Par JEAN-LUC D
Publié le 12 mars 2019 à 13:08 | mis à jour le 12 mars 2019 à 13:08

Facebook
Twitter
email
Whatsapp