OM - OGC Nice (1-0) : Christophe Hérelle charge Mario Balotelli

Christophe Hérelle en veut à Balotelli

L’Olympique de Marseille a battu l’OGC Nice (1-0) dimanche en clôture de la 28e journée de Ligue 1. Un but signé Mario Balotelli. Une performance qui n’a pas plu au défenseur central niçois Christophe Hérelle. Et la raison est des plus renversantes.

Christophe Hérelle rancunier avec Mario Balotelli

Mario Balotelli était très attendu lors d’OM-OGC Nice. La raison en était très simple : l’attaquant italien affrontait pour la toute première fois ses anciens coéquipiers qu’il avaient abandonnés lors du mercato hivernal pour rejoindre l’OM.

Et Mario Balotelli n’a pas déçu. Car c’est bien le natif de Palerme qui a marqué l’unique but de la rencontre d’une tête sur un centre de Lucas Ocampos à la 61e minute. Une performance qui a naturellement fait plaisir aux supporters marseillais.

Mais Christophe Hérelle, lui, ne pouvait pas être satisfait de la prestation de son ancien coéquipier. Ce qui est tout à fait compréhensible. Sauf que les raisons de l’agacement de Christophe Hérelle tiennent moins d’autre chose que que la frustration et de la rancune. L’Aiglon reproche précisément à l’Italien d’avoir couru comme il ne l’avait plus jamais fait lors de ses 6 derniers mois avec l’OGC Nice.

« Je lui ai dit de la fermer. Il a commencé à nous insulter en première période après un contact avec Pierre (Lees-Melou). Ça ne m’a pas plu, j’ai répondu, il faut respecter les gens, le club et les supporters », a d’abord expliqué le Niçois dans des propos rapportés par Nice-Matin avant de laisser éclater sa rancune : « Je l’ai vu courir comme je ne l’avais jamais vu à Nice lors des six derniers mois. Sa célébration fout les boules. »

Une frustration qui fait écho à celle de Malang Sarr. « Je suis indifférent à ses débuts à Marseille, a commenté le défenseur de 20 ans. Quand on est joueur, on lui en veut, c'est sûr. On aurait aimé que tous les joueurs de l’équipe soient concernés. Quand un élément de l’équipe décide de ne pas s’intégrer, de ne pas être dans le projet, c'est gênant. On doit faire abstraction de tout ça. Ce qu'il a fait c'est dommage mais il a décidé ainsi. On a respecté son choix, on a fait avec », avait en effet déclaré le jeune Sénégalais de 20 an avant le match.

C’est vrai que personne, encore moins Mario Balotelli, ne peut jamais faire l’unanimité…