Rennes –C3 : Julien Stephan dévoile son plan contre Arsenal

Julien Stephan veut surprendre Arsenal d'entrée

L’entraineur rennais Julien Stephan s’est exprimé mercredi en conférence à la veille du match retour contre Arsenal jeudi en 8e de finale retour le Ligue Europa. Les Rennais comptent une avance deux buts grâce à leur succès (3-1) à domicile.

Julien Stephan, « L’objectif est de marquer au moins un but ».

Le Stade Rennais est à 90 minutes d’un quart de finale historique en Coupe d’Europe. Vainqueur d’Arsenal il y a une semaine au Roazhon Park (3-1), Rennes a fait un grand pas vers le prochain tour. Jeudi à l’Emirates Stadium, les hommes de Julien Stephan jouent gros face à Arsenal, invaincu dans son antre. L’entraineur rennais s’est d’ailleurs confié au sujet de cette rencontre mercredi. L’occasion pour le coach breton de livrer quelques pistes pour valider la qualification contre les Gunners.

« On vient avec l’objectif et l’ambition de marquer au moins un but. Si on se contente de défendre, on va rencontrer de grandes difficultés. On ne va pas penser directement au résultat. On va chercher à jouer avec nos qualités et nos forces, en essayant de poser des problèmes à cette équipe d’Arsenal qui, j’en suis convaincu, sera encore plus forte qu’à l’aller », a assuré Julien Stephan.

Pour le technicien rennais, la clé du match sera d’ouvrir le score le plus tôt possible. « Charge à nous de réussir notre entame de match pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles et tâcher d’aller marquer au moins un but », assure Julien Stéphan en conférence de presse », a indiqué l’entraineur rennais.

Mercredi devant la presse, Julien Stephan a également commenté le retour d’Alexandre Lacazette dans le groupe devant affronter les rennais. L’attaquant français d’Arsenal avait été sanctionné de trois matches de suspension, mais a vu sa peine ramener à deux rencontres. Il pourra donc ainsi disputer le match retour contre retour. Pour le coach rennais, la présence du Français sur la pelouse jeudi change beaucoup de paramètres.

« Oui, cela change beaucoup de choses. Avec Alexandre Lacazette, ils peuvent jouer dans différents systèmes. Ils en ont rajouté un qu’ils ont peu utilisé depuis le début de saison, c’est le 3-5-2 avec deux attaquants et numéro dix qu’ils ont fait ce week-end contre Manchester United. Forcément, sa présence modifie les données du match. Il nous reste vingt-quatre heures pour nous préparer », a confié l’entraineur de 38 ans.