OM : Eyraud révolté par une accusation de L’Equipe

Eyraud choqué par une accusation contre les salariés de l’OM

Le pétard lancé sur la pelouse du Vélodrome lors du match entre l’Olympique de Marseille et le LOSC (1-2) aurait été l’oeuvre d’un salarié de l’OM. Une accusation qui révolte Jacques-Henri Eyraud.

Jacques-Henri Eyraud évoque une accusation vicieuse et grave

L’affaire du pétard lancé sur la pelouse du Vélodrome lors de la réception du LOSC refait surface. Thierry Aldebert, directeur de la sécurité et de l’organisation de l’OM, a déclaré dans les colonnes de L’Equipe : « Nous n’avons pas lâché cette affaire. Nous disposons d’un témoin oculaire et de photos, les éléments ont été donnés à la police. »

Pour sa part, le quotidien sportif annonce que plusieurs sources soutiennent que le pétard a été lancé du bloc R de la tribune Ganay. De quoi surprendre vraiment quand on sait que cet endroit du Vélodrome est reversé aux salariés de l’OM (administratifs, éducateurs, membres de l’équipe féminine) qui y sont abonnés à l’année. Pour Jacques-Henri Eyraud, c’est tout simplement une accusation révoltante.

« Sous-entendre qu’il aurait été lancé d’une zone en Ganay remplie de salariés de l’OM serait exceptionnellement vicieux. Ce serait même une accusation particulièrement grave », a pesté le président marseillais dans les colonnes du quotidien sportif.

Rester à voir ce Jacques-Henri Eyraud fera pour se blanchir de cette « accusation particulièrement grave ».