OM : Bernard Lama dézingue Mandanda avant le Classico

Bernard Lama déshabille Steve Mandanda

A quelques heures avant le choc entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille ce dimanche en conclusion de la 29e journée de Ligue 1, Bernard Lama a accordé une interview à La Provence. L’occasion pour l’ancien gardien parisien de critiquer Steve Mandanda qu’il croit désormais diminué par le poids de ses 34 ans.

Bernard Lama pointe l’âge de Steve Mandanda

Steve Mandanda revient progressivement à un niveau acceptable. Mais tel n’était pas le cas en début de saison. Des difficultés que Bernard Lama impute au manque de repos du gardien de l’OM sur une saison.

« Après une coupe du monde, tu es obligé de décompresser. Entre le club et la sélection, Steve a joué toute une année, sans jamais couper. Il n'a pas eu de vacances, on le sentait usé. La preuve, il a enchaîné les blessures. La décompression est logique. À part Mbappé, tous les champions du monde ont plongé. Sa baisse de régime est logique », a expliqué l’ex-dernier rempart du PSG.

Mais on se méprendrait de croire que Bernard Lama n’a pas de griefs contre Steve Mandanda. ll reproche à l’international français d’être resté trop longtemps à l’OM avant de se décider à aller à l’étranger.

« C'est un gardien et un homme que j'ai toujours appréciés, mais à un moment donné, il n'a pas fait ce qui était nécessaire pour aller plus haut. Notamment en quittant l'OM plus tôt pour se confronter au football étranger. Il a préféré rester dans son confort, et il ne s'est pas remis en question. Ce n'est pas étonnant de le voir moins performant », a-t-il regretté, même s’il n’a pas manqué d’ajouter : « Mais il reste un très bon gardien. »

En outre, Bernard Lama croit que la baisse de régime de l’ancien Havrais est imputable à son âge avancé (34 ans). « J'ai l'impression qu'il a perdu en puissance. Il est aussi moins explosif à cause de son âge. Ses fibres musculaires ne lui permettent plus de jaillir comme avant. Il a déjà atteint son pic de forme. Regardez Buffon par exemple, il met deux heures pour se coucher et autant de temps pour se relever. Concernant Mandanda, c'est aussi un tout. Autour de lui, l'équipe était aussi moins en forme », a déclaré l’ancien international français.

Steve Mandanda appréciera.