OM - Mercato : Balotelli, Dugarry prévient d’un gros danger à l’horizon

Dugarry conseille à l’OM ne pas prolonger Balotelli avec un gros contrat

Mario Balotelli ne se contente plus de marquer des buts, ce pour lequel il a été recruté cet hiver. Le buteur italien serait également en campagne sur les réseaux pour se tailler un contrat mirifique avec l’Olympique de Marseille en fin de saison. De quoi agacer au plus haut point Christophe Dugarry qui recommande instamment aux responsables marseillais de pas lui offrir ce gros contrat.

Christophe Dugarry ne veut pas d’une prolongation en or de Mario Balotelli

Mario Balotelli s’est déjà plus qu’imposé avec l’OM dont il est même devenu la tête de gondole. Le tout est maintenant de savoir s’il doit être prolongé alors que son contrat se termine en fin de saison. Pour Christophe Dugarry, les responsables marseillais doivent se garder de prolonger le buteur italien, justement en campagne anticipée pour signer un contrat pharaonique avec l’écurie phocéenne alors qu’il n’y aurait plus d’autre club européen disposé à lui offrir un pont d’or.

« Ne soyez pas aveuglés. Il est en campagne de presse présidentielle, arrêtons ! Balotelli, s'il part de l'OM, il va aller où ? Sincèrement. En Angleterre, il n'a plus le rythme et l'intensité. En Espagne, il ne fait que marcher. En Italie, ils n'en veulent plus. Il va aller soit en Chine, soit à l'OM. Donc il fait tout pour rester à l'OM, il a réussi à leur prendre un salaire astronomique. Il fait sa campagne de presse, il fait son show, il envoie des tweets, il fait des vidéos pendant les matches. Balotelli, il est tout ce que je n'aime pas dans le football », a chargé l’ancien attaquant marseillais sur rmcsport.

Christophe Dugarry s’est ensuite rappelé sa carrière de footballeur pour appuyer son réquisitoire contre l’ancien Niçois, qu’il qualifie d’immodeste, au contraire d’autres stars.

« Je n'ai peut-être pas été un grand joueur, mais j'ai la chance d'avoir joué avec des grands joueurs. La qualité, chez les vrais grands joueurs, c'est la modestie. J'en ai ras la casquette. C'est une grande star, il a je ne sais pas combien de followers, mais moi j'en ai marre de ces stars qui ne font que de la communication, du marketing », a ajouté le consultant.

Pas sûr que Jacques-Henri Eyraud et son staff prêteront attention à ce réquisitoire.