OM : Halilhodzic met à nu le grand défaut de Hiroki Sakai

Halilhodzic reproche à Sakai son manque d’agressivité

Vahid Halilhodzic connaît très bien Hiroki Sakai pour l’avoir entraîné aux commandes du banc de la sélection du Japon pendant trois ans. S’il est convaincu que le joueur de l’Olympique de Marseille est un bon défenseur, l’entraîneur du FC Nantes lui reproche en revanche de manquer d’agressivité dans les duels.

Vahid Halilhodzic pointe le manque d’agressivité de Hiroki Sakai

Hiroki Sakai est un bon défenseur. Rudi Garcia n’en disconviendrait pas, qui en a fait son titulaire indiscutable au poste de latéral droit. En plus, il n’est pas rare de voir l’international nippon dépanner au poste de latéral gauche.

Longtemps avant son arrivée à l’OM, Hiroki Sakai était connu de Vahid Halilhodzic qui l’avait coaché avec la sélection du Japon. L’actuel patron du banc nantais avait été séduit par le talent de l’ancien de Hanovre.

« Comme je vous l'ai dit, physiquement, c'est un monstre. C'est une qualité primordiale pour évoluer dans un couloir. Évidemment, je le trouve plus performant côté droit qu'à gauche, où il joue souvent en ce moment. Il est très bon défensivement et il est capable d'apporter beaucoup sur le plan offensif »,, s’est enflammé l’ex-sélectionneur nippon.

Mais tout n’est rose dans l’opinion que se fait Vahid Halilhodzic de Hiroki Sakai. Le technicien nantais reproche au Japonais de manquer d’agressivité dans les duels avec les attaquants adverses.

« Seul bémol pour moi : il manque un peu d'agressivité, de méchanceté dans le duel. C'est sa seule petite faiblesse à mes yeux, il est trop correct », a déploré Vahid Halilhodzic sur lephoceen.

Mais l'ex-sélectionneur des Eléphants de Côte d'Ivoire n’en fait pas tout un plat. Il est convaincu que ce défaut ne sera bientôt plus que de l’ordre du passé. Car son ex-protégé le corrige avec l’OM au fil du temps. « Mais, je le vois avec plaisir progresser à chaque match avec l'OM », a assuré le stratège du FC Nantes.

Il faut souhaiter que Hiroki Sakai ne transforme pas en karatéka...