OM - Mercato : Garcia menacé de limogeage ? Lopez crache la vérité

Maxime Lopez déclare que Garcia a été proche d’un limogeage
Par Loua Joel
Publié le 20 mars 2019 à 16:24 | mis à jour le 20 mars 2019 à 16:24
Résultats

Au plus fort de la crise de la première partie de saison, Rudi Garcia avait été à un cheveu d’être viré de son poste d’entraîneur de l'Olympique de Marseille. Si le discours officiel de Jacques-Henri Eyraud avait prétendu le contraire, Maxime Lopez a bien voulu révéler cette vérité dans un long entretien accordé à footmercato.

Maxime Lopez révèle que Rudi Garcia a été tout proche d’être viré

L’OM s’est redressé suite à sa performance lors de ses 7 dernières apparitions (5 victoires, 1 nul, 1 défaite). Désormais 4e de Ligue 1 et à 6 points du podium, Rudi Garcia respire mieux.

Mais avant cette remontée au classement, on se rappelle que l’OM était 10e de Ligue 1. Inacceptable pour les supporters qui espèrent voir leur club de coeur finir sur le podium, synonyme de qualification en Ligue des champions, une compétition dont ils dont privés depuis pas mal de temps. Inacceptable également pour les dirigeants, conscients qu’une absence en Ligue des champions la saison prochaine peut avoir des conséquences financières dramatiques.

Autant de raisons pour lesquelles Rudi Garcia, accusé de manquer d’idées aux commandes du banc, avait effectivement été menacé de licenciement, contrairement aux déclarations officielles du président Jacques-Henri Eyraud. C’est Maxime Lopez quiba vendu la mèche.

« Oui, bien sûr. En janvier, c’est vrai qu’il était menacé il faut dire la vérité. C’était compliqué pour lui aussi », a en effet révélé le jeune milieu de terrain marseillais.

Mais comme s’il en avait déjà trop dit, Maxime Lopez a ensuite tenu à se faire pardonner en faisant des éloges à Rudi Garcia, dont il a loué le courage et la détermination en vue du redressement de la situation.

« Moi, je trouve qu’il a montré énormément de caractère et de personnalité. Beaucoup auraient pu quitter le navire, démissionner et partir. Au contraire, lui n’a rien lâché. Il a toujours dit qu’il était derrière nous, il a toujours dit qu’il irait à la guerre avec nous. Et c’est ce qu’il a fait. Il a été récompensé, lui aussi, quand on s’est remis à gagner des matches », a ajouté le joueur de 21 ans.

On retient que Rudi Garcia avait réellement été menacé.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp