OL : Genesio, Daniel Riolo donne raison aux Bad Gones

Riolo ne veut plus de Bruno Genesio

Pour le consultant Daniel Riolo, une prolongation de Bruno Genesio à l’Olympique n’est pas à envisager. Il critique également l’attitude du président lyonnais qui a annoncé une rencontre avec les supporters concernant l’entraineur lyonnais.

Daniel Riolo, « Bruno Genesio serait logiquement à la fin d’un cycle ».

Plus les jours passent, plus l’avenir de Bruno Genesio du côté de l’Olympique lyonnais reste flou. En fin de contrat avec l’OL, le technicien français n’a pas encore prolongé son bail avec le sextuple champion de France. Mercredi, le président du club Jean-Michel Aulas a d’ailleurs fixé un délai pour statuer sur l’avenir de l’entraineur rhodanien. Le patron des Gones a annoncé qu’une décision sera ainsi prise le 2 avril concernant l’avenir de Bruno Genesio sur le banc lyonnais.

Pour les Bad Gones, le collectif des supporters lyonnais, pas besoin d’attendre longtemps pour trancher sur l’avenir de Genesio à Lyon. Les supporters de l’OL ne souhaitent pas en effet voir l’actuel coach lyonnais prolonger chez les Gones. Pour le consultant de RMC, Daniel Riolo, ce choix des supporters est compréhensible. « Genesio serait logiquement à la fin d’un cycle. Donc je pense qu’il y aurait une logique à ce que cela se termine maintenant, a-t-il déclaré.

De même, il n’apprécie l’approche du président Aulas, qui a annoncé une rencontre prochaine avec les supporters lyonnais. « Dans le système "socios" des Espagnols, tu élis un président qui fait parfois des promesses mais après il a son mandat, et il fait ce qu’il veut. Le public, s’il n’est pas content d’un entraîneur, peut manifester en Espagne, mais ne décide pas directement de son avenir. Là, ça veut dire quoi ce qu’il se passe à Lyon, tu envisages quoi, c’est quoi la suite : tu demandes carrément au public quels joueurs il faut recruter ? », a lancé le consultant.