FC Nantes : Willie McKay prêt à éclairer la mère d’ Emiliano Sala

Willie McKay,  intermédiaire dans le transfert d' Emiliano Sala à Cardif.

Les questions au sujet du vol dans lequel Emiliano Sala a péri, pour lesquelles la mère de l’ancien joueur du FC Nantes veut avoir des réponses, ne sont pas taboues pour Willie McKay. Pointé du doigt pour avoir loué l’avion accidenté en mer, l’agent de joueurs britannique se dit prêt à rencontrer la génitrice du disparu pour lui dire sa part de vérité.

Willie McKay, « j’irai voir la mère d' Emiliano Sala en Argentine... ».

La sortie de la Mercedes Taffarel dans L'Équipe a fait réagir Willie McKay, l’agent de jour qui avait été intermédiaire dans le transfert d’ Emiliano Sala du FC Nantes à Cardiff City, avant sa tragique mort dans l’accident de l’avion qui le transportait au Pays de Galles dans la nuit du 21 janvier 2019.

« On attend de comprendre pourquoi et comment il est mort. Dans quelles circonstances il est mort. Est-ce la faute d’une négligence de l’aéroport, du pilote, de l’intermédiaire ? Que la justice détermine s’il y a eu négligence, si quelqu’un s’est trompé...

On a dit qu’un pilote (David Henderson, ndlr) ne s’était pas présenté, qu’un autre (David Ibbotson, ndlr) était venu à sa place, etc. Ce sont des questions que l’on a posées à la police britannique. Ce sont des questions auxquelles on n’a toujours pas de réponses », s’est interrogée la mère de l’attaquant disparu, dans une interview dans le quotidien de sport.

« Cet homme ( Willie McKay, ndlr) n’a pas parlé avec moi. J’attends qu’il me parle. Il a discuté avec ma fille, mais pas avec moi. Et je n’ai eu aucune réponse de sa part. C’est lui qui a mis à disposition l’avion. Des messages audio ont été diffusés et montrent qu’il lui a proposé cet avion pour aller à Nantes », a indexé Mercedes Taffarel.

Et McKay n’entend pas se dérober face à ces questions qui le concerne, car c’est bien lui qui a mis le petit avion de touriste, de type ‘’Piper PA-46 Malibu’’ à la disposition de Sala.

Toujours dans le même journal francilien, il a répondu à la mère du joueur décédé.

« Je ne savais pas qu’elle voulait discuter avec moi. J’ai déjà parlé avec la soeur d’ Emiliano, lors de ses obsèques, Meissa Ndiaye (l’agent de Sala) m’avait aussi présenté au frère et je lui avais rendu hommage au nom de ma famille. Mais si la maman d’Emi veut que je vienne, pas de problème : j’irai la voir en Argentine. Sinon, je serai ravi de l’accueillir chez moi, dans ma maison.

Je peux comprendre qu’elle dise vouloir tout savoir, car moi aussi, je veux tout savoir de ce tragique accident », a laissé entendre l’agent de joueurs.