Bordeaux : François Kamano tacle Ricardo et Bedouet

François Kamano remonté après Ricardo

L’attaquant des Girondins de Bordeaux François Kamano s’est confié à L’Equipe sur sa situation au sein de l’effectif bordelais. Dans cette interview qui paraitra samedi, le Guinéen règle ses comptes aux prédécesseurs de Paulo Sousa.

François Kamano, « Eric Bedouet n’était pas un vrai coach ».

En difficulté sur cette deuxième partie de saison, François Kamano profite de la trêve internationale pour se ressourcer. L’international guinéen s’est exprimé sur sa situation étriquée en club, où il n’a plus marqué depuis trois mois. Dans une interview accordée à l’Equipe à paraitre samedi, le joueur de 22 ans accuse ses deux précédents entraineurs.

Dans les extraits de cet entretien, François Kamano en veut notamment à Ricardo, viré en février, et à son successeur Eric Bedouet, qui a repris sa place en tant que préparateur physique du club. « Je m'attendais à avoir une discussion avec eux (...) Eux, ils s'en foutaient. Ils en ont même profité pour m'enfoncer. Dès qu'on perdait, c'est parce que j'avais la tête ailleurs. Pour moi, on gagne ensemble, on perd ensemble. L'autre (Bedouet) n'était pas un vrai coach », confie le Guinéen.

L’attaquant bordelais en veut davantage à Eric Bedouet, avec qu’il estime ne jamais avoir eu une bonne relation. « Lui a beaucoup parlé sur moi (...) Moi, de toute façon, je ne l'écoutais pas, il n'avait rien à dire. J'ai du respect pour lui et ce qu'il a fait pour le club mais, à un moment, il faut dire les choses », souligne-t-il. Depuis les départs de ses deux « bourreaux », Kamano semble aller mieux, puisqu’il indique que la différence était palpable « une semaine » après l’arrivée du Portugais Paulo Sousa.

Sous les ordres du nouvel entraineur des Girondins, François Kamano espère améliorer son rendement. Cette saison il a marqué à douze reprises (dont neuf fois en Ligue 1) et délivré quatre passes décisives. L’international guinéen entend donc participer à la remontée de son club au classement. Bordeaux est actuellement 13e avec 34 points, soit douze unités de plus que Guingamp le premier relégable.