EX- Man United : Avenir, Ligue 1, les confidences de José Mourinho

José Mourinho se donne le temps

Sans club depuis son limogeage de Manchester United en décembre, José Mourinho ne compte pas reprendre du service avant l’intersaison. Le technicien portugais n’est pas d’ailleurs contre une arrivée en France.

José Mourinho, « Voyons ce qui va se passer ».

Viré de Manchester United en décembre, José Mourinho n’est pas pressé de retrouver le banc de touche. Interrogé vendredi par l’AFP, le technicien portugais a indiqué qu’il préfère attendre l’intersaison pour prendre un club. « J'ai pris la décision de ne pas retravailler cette saison. Je n'aime pas reprendre un club en janvier, février ou mars... Ce que je veux, c'est de trouver un club qui me motive pour débuter la saison prochaine », a lâché le Portugais.

L’ancien entraineur est également revenu sur sa présence sur un banc de Ligue 1 la saison prochaine. Présent en tribune le 17 février dernier lors du match entre Lille et Montpellier, José Mourinho n’exclut pas un retour en tant qu’entraineur d’un club français, même si pour le moment il ne souhaite pas se prononcer là-dessus.

« C'est difficile à dire. Si je dis non, je ne serais pas honnête envers vous. Si je dis oui, vous allez commencer à spéculer sur les clubs qui pourraient m'intéresser, qui vont avoir un poste libre (...) Je peux retourner dans l'un des pays que je connais déjà (Portugal, Angleterre, Espagne, Italie) ou essayer quelque chose de très important, qui est de travailler dans un cinquième pays et de tout gagner comme je l'ai fait ailleurs. Voyons voir ce qu'il va se passer », a indiqué le Special One.

Pour la saison à venir, José Mourinho vise une troisième Ligue des champions, lui qui a déjà remporté la Coupe aux grandes oreilles à deux reprises avec Porto (2004) et l’Inter Milan (2010). « Si je peux en gagner une troisième, super. Mais si je gagne une troisième Ligue Europa (après 2003 et 2017), ce n'est pas mal non plus. Maintenant, j'ai deux C1 et deux C3. Si je gagne un cinquième trophée européen, bien sûr que je préférerais que ce soit la Ligue des champions », a tranché le technicien portugais de 56 ans.