OM : Fin de saison, déjà une mauvaise nouvelle pour Kamara ?

L’OM sera-t-il privé de Boubacar Kamara lors des derniers matches de Ligue 1 ?

Alors qu’il est actuellement en rassemblement avec les Français de moins de 20 ans, Boubacar Kamara pourrait être convoqué pour la coupe du monde qui se déroulera fin mai cette fois. Il pourrait donc manquer les derniers matches de Ligue 1 avec l’Olympique de Marseille. Rudi Garcia acceptera-t-il ce cas de figure ?

L’OM sans Boubacar Kamara en fin de saison ?

Flamboyant en cette seconde partie de la saison avec l’OM dont il est devenu le patron de la défense, au point de contraindre au banc des remplaçants des cadres comme Adil Rami et Rolando, Boubacar Kamara est désormais un nom qui compte dans l’équipe de France des moins de 20 ans. Lors de la victoire contre l’Argentine (1-0), il en était même le capitaine.

Autant de raisons qui laissent prévoir une convocation de Boubacar Kamara par le sélectionneur Bernard Diomède pour la coupe du monde qui démarrera en Pologne le 23 mai prochain. Une éventualité quit pourrait coûter cher à l’OM. Car il faudrait alors se résoudre à disputer sans la pépite le dernier match de Ligue 1 le 25 mai (contre le Montpellier HSC), voire les derniers matches puisqu’il y aurait certainement un stade de préparation.

Le règlement accordant la priorité à l’employeur, donc au club, Rudi Garcia va-t-il accepter de se priver d’un joueur important de son dispositif sachant que la course au podium avec l’Olympique Lyonnais et le LOSC, voire l’ASSE, fera rage ? Il n’y a rien de moins sûr alors qu’on se rappelle que deux années auparavant, l’entraîneur marseillais s’était opposé à la convocation de Maxime Lopez pour la même compétition. Une éventuelle future réaction du technicien olympien que n’exclut déjà pas un membre de la FFF.

« Les dates de stage ne sont pas encore arrêtées, mais nous sommes bien conscients des problèmes que cela peut poser pour les clubs qui sont encore engagés dans des compétitions comme les coupes nationales, qui jouent des qualifications en coupes d'Europe ou qui luttent pour le maintien », a-t-il en effet rappelé sur lephoceen.

Mais l’employé de la FFF espère qu’il y aura place pour des négociations au cas par cas. « Ce sont des négociations entre la fédération et les clubs au coup par coup afin de laisser des joueurs à disposition. Après, la compétition commençant le 23 mai, il y a forcément un problème pour la 38e journée de Ligue 1 qui aura lieu le 25. Mais pour les matches précédents, on peut imaginer des négociations entre le sélectionneur et les clubs au cas par cas », a-t-il indiqué.

Voilà qui promet une fin de saison mouvementée autour du cas Boubacar Kamara