FC Nantes : Cardiff répond à la FIFA pour le Transfert de Sala.

Emiliano Sala, décédé dans un accident d’avion le 21 janvier dernier.

Deux mois après le décès tragique d'Emiliano Sala dans le crash de l’avion qui le transportait de Nantes à Cardiff, la querelle financière entre les Canaris et le club gallois autour du paiement de l’indemnité de transfert n'est toujours pas réglée. Alors que la FIFA s’est saisie du dossier, le 18e de Premier League camperait toujours sur sa position.

Cardiff reste inflexible sur le contrat de Sala.

« Cela aurait été différent s’il n’avait pas vraiment signé. Mais lorsqu’on arrive à un accord avec quelqu’un... Il a signé devant la presse, devant tout le monde. Donc, eux, ils doivent payer. Bien sûr, eux aussi mènent leur enquête sur l’accident pour savoir comment cela s’est passé. Cela me semble logique. Mais il faut qu’ils honorent leur parole. La signature ne peut pas être effacée », déclarait récemment la mère d’Emiliano Sala mère dans les colonnes du journal L’Equipe concernant le refus de Cardiff City de régler le montant du transfert de son fils au FC Nantes.

Après avoir enregistré la requête de Waldemar Kita le 15 mars dernier, concernant le premier versement (de 6 M€, sur les 17 M€, hors bonus ) réclamé par le club nantais aux Bluebirds, la FIFA attend désormais les éléments que doit lui fournir la formation galloise. L’instance mondiale a donné jusqu’au 3 avril pour envoyer les pièces nécessaires à la commission du statut du joueur, qui s’est emparée de ce dossier.

Mais d’après les indiscrétions du quotidien sportif, Cardiff continue notamment de mettre en avant la non-conformité du contrat de Sala vis-à-vis des règlements de la Fédération anglaise (FA), à la suite d’une irrégularité constatée dans la rédaction d’une clause, le décès du joueur s’étant produit avant le renvoi du contrat en bonne et due forme à la FA.

Affaire à suivre...