OM : Bouna Sarr révèle les dessous de son repositionnement

Bouna Sarr, une reconversion réussie au poste de latéral droit

Il n’avait pas été formé au poste de latéral droit. Mais Bouna Sarr y brille avec l’Olympique de Marseille depuis la saison dernière. Comment en est-il arrivé là ?

Bouna Sarr a pris la vie du bon côté

Quand il quittait le FC Metz à l’été 2015 pour s’engager librement avec l’OM, Bouna Sarr était milieu offensif (son poste de formation). A l’OM où ce poste était vraiment saturé, Rudi Garcia lui a proposé de se reconvertir en latéral droit. Il faut dire que Hiroki Sakai était le seul joueur de l'écurie olympienne formé à ce poste.

Au départ, le natif de Lyon n’était pas chaud pour cette reconversion. « C’était pas évident pour moi d’accepter cette reconversion au départ. Rudi Garcia est venu me l’annoncer en stage, en Suisse alors que j’étais annoncé sur le départ », se souvient-il sur Canal+.

Mais Bouna Sarr a accepté l’offre. De toutes les façons, il n’avait rien à perdre en acceptant cette reconversion, loin de là. « J’étais pas spécialement emballé mais je me suis dit pourquoi pas jouer le jeu, voir ce que ça donne sur les six premiers mois, voir si ça me plaisait et ensuite prendre une décision au mercato suivant », a ajouté le Franco-Guinéen.

Et bien lui en a pris d’avoir accepté ce repositionnement. « J’ai joué le jeu à fond, et j’ai pu faire mes preuves sur la deuxième partie de saison », a estimé le joueur de 27 ans avant de conclure : « Aujourd’hui je prends énormément de plaisir à ce poste. »

Oui, Bouna Sarr est désormais si brillant au poste de latéral droit qu’une convocation est régulièrement évoquée avec l’équipe de France et que des clubs, dont Leicester City, se bousculent au portillon…