ASSE : OL, quand Bernard Caïazzo évoque le rival Jean-Michel Aulas

Bernard Caïazzo, président du Conseil de surveillance de l'ASSE.

Bernard Caïazzo a lâché des confidences sur sa relation avec le président du club rival de l’ASSE, notamment Jean-Michel Aulas. Selon le dirigeant stéphanois, son homologue de l’OL s'est désormais « assagi ».

Bernard Caïazzo élogieux sur Jean-Michel Aulas !

Président du Syndicat des clubs de Ligue 1, dénommé Première Ligue, Bernard Caïazzo rencontre très souvent ses confrères dirigeants des autres formations de l’élite. Même celui du club ennemi, notamment Jean-Michel Aulas.

En tout cas, parler du patron de l’Olympique Lyonnais est toujours délicat pour le président du Conseil de surveillance des Verts, obligé de toujours faire attention. Histoire de ne pas soulever la colère des fans de Lyon ou faire des mécontents chez les Stéphanois.

« Évoquer Jean-Michel Aulas est toujours délicat pour moi, car un mot mal perçu peut provoquer des violences. C’est déjà arrivé », a témoigné Caïazzo dans un entretien à France Football.

Le responsable des Stéphanois n’a de toutes les façons pas le choix. Il est obligé de collaborer avec tout le monde dans le cadre des activités de Première Ligue et de la LFP.

« Plusieurs combats nous rassemblent. Aulas, Jacques-Henri Eyraud (OM), Olivier Létang (Rennes), Laurent Nicollin (Montpellier), Olivier Sadran (Toulouse FC) et tous les autres, nous sommes associés de fait.

Même les grands rivaux sont condamnés à s’entendre, sinon notre Championnat sera tiré vers le bas. Je me réjouis de cette rivalité saine », a expliqué le binôme de Roland Romeyer, avant de faire l’éloge du boss du club rival, au nom des objectifs communs.

« Il faut reconnaître que Jean-Michel Aulas appartient à la catégorie des présidents les plus intéressants. Neuf fois sur dix, il formule des propositions qui font avancer… », a confié Bernard Caïazzo.

Et ce dernier de finir par ce constat révélateur : « ces derniers temps, je le trouve plus respectueux à notre égard. Peut-être s’est-il assagi à l’approche des 70 ans (il a eu 70 ans le 22 mars dernier, ndlr) ».