ASSE : Romeyer réagit au mal-être de Selnaes à Saint-Étienne

Roland Romeyer, président du Directoire de l' ASSE.
Par ALEXIS
Publié le 26 mars 2019 à 17:14 | mis à jour le 26 mars 2019 à 17:14
Résultats

Ole Selnaes est parti de l’ ASSE pour la Chine où il s’est engagé avec le FC Shenzhen en février dernier. Après son transfert, il a avoué qu’il s’ennuyait à Saint-Etienne, une ville sans véritable distraction. Roland Romeyer a réagi à l'ennui exprimé par le milieu de terrain.

Selon le président de l' ASSE, « Selnaes n'a jamais aimé Saint-Étienne, il n'y était pas heureux ».

Ole Selanes a trouvé la Ville de Saint-Etienne très peu attrayante pendant les trois ans passés à l’ ASSE (2016-2019). A part l’aspect sportif qu’il a apprécié, il a laissé entendre qu’il n’était pas heureux dans la capitale du Forez où il n’a jamais réussi à s’épanouir.

« Je n’ai jamais caché que je n’étais pas heureux dans cette ville. C’est une toute petite ville, avec peu de distractions. J’allais à l’entraînement et je rentrais chez moi après l’entraînement. Le reste de la journée, j’étais seul dans mon appartement », avait souligné le milieu de terrain de 24 ans.

Roland Romeyer n’en veut pas à l’ancien Stéphanois pour sa sortie qui a fait réagir « maladroitement » la Ville de Saint-Etienne. Bien au contraire, il le comprenait.

« Selnaes n'a jamais aimé Saint-Étienne. Déjà, il n'a pas eu de chance, un mois après son arrivée, il s'est fait cambrioler, il a perdu des choses qui avaient une valeur sentimentale pour lui », a rappelé le dirigeant stéphanois sur Radio Scoop.

« Et puis, il était introverti. Je l'ai rencontré plusieurs fois dans mon bureau, car ça me faisait de la peine, il n'était pas heureux, il ne riait pas. Cet hiver, l'offre du club chinois lui a fait tourner un peu la tête.

Mais c'était un bon gars, qui n'a jamais été heureux au club, sauf ces derniers mois sur un plan sportif », a défendu le président du Directoire du club ligérien, tout en admettant : « c’était un joueur particulier, que j'aimais bien ».

Romeyer a fini son propos sur la polémique lancée par la Ville de Saint-Etienne dans sa réponse sur Twitter à l’international Norvégien.

« Concernant la polémique sur le manque d'activités de la ville ? Pourtant à Saint-Étienne où ses alentours, avec le Pilat, les Gorges de la Loire, il y a de quoi être heureux ici… après il faut le vouloir », a-t-il déclaré.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp