AS Monaco - Mercato : Danijel Subasic enfonce Vadim Vasilyev

Danijel Subasic, gardien de but N°1 de l'AS Monaco. Publié le 27 mars 2019 à 10:07

Vadim Vasilyev a été viré en février dernier de la Direction générale de l’AS Monaco pour sa mauvaise gestion du mercato estival et les mauvais résultats de la première moitié de saison 2018-2019. Danijel Subasic enfonce même le bras droit de Dmitry Rybolovlev avec qui il ne s’est pas entendu sur la prolongation de son contrat à l'été.

Subasic « était dégoûté » de la gestion de Vasilyev à l'AS Monaco.

Dmitri Rybolovlev avait justifié le limogeage de Vadim Vasilyev, ancien Directeur général de l’AS Monaco, par plusieurs erreurs, dont les mauvais recrutements de l’été dernier.

« Des erreurs importantes ont été commises l’année dernière, ce qui nous a menés aux pires résultats sportifs que le club ait connus depuis sept ans. Je me suis investi activement pour gérer et régler les problèmes du Club.

J’ai ainsi pris une décision qui est très dure pour moi. Celle de libérer Vadim Vasilyev de ses fonctions de vice-président et directeur général du Club », avait communiqué le propriétaire du club Princier, le 14 février dernier.

Danijel Subasic, le gardien de but N°1 des Monégasques témoigne également de la mauvaise gestion de l’ancien dirigeant qui a vendu de nombreux joueurs sans les remplacer qualitativement.

« Tout s'est mal passé. On a vendu beaucoup de joueurs… Et quand ça ne va pas bien, on attaque le coach et les anciens. C'était dur pour Leonardo Jardim (limogé en octobre 2018 puis rappelé en janvier 2019). Tu vends Fabinho, Moutinho, Thomas Lemar, trois piliers (Guido Carrillo, ndlr) … », a-t-il rappelé dans une interview dans L’Équipe.

Et ce n’est pas tout ! Subasic a également évoqué le désaccord avec l’ex-DG sur le dossier de la prolongation de son contrat.

« Vasilyev m'a promis, en fin de saison dernière, que je prolongerais si on finissait deuxième. Je pensais donc que c'était bon. Je reviens en août, il me dit qu'il veut augmenter mon salaire, mais ne me donne pas une saison supplémentaire. Je n'ai pas voulu de l'argent. J'étais dégoûté », a-t-il raconté au quotidien de sport.

« Ce n'était pas bien pour moi, mais j'ai oublié…», a conclu Danijel Subasic, dont le bail expire en juin 2020.

Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp