OM - Mercato : Une pépite débusquée pour succéder à Bouna Sarr

L’ OM aurait déjà trouvé le successeur de Bouna Sarr
Par Loua Joel
Publié le 29 mars 2019 à 20:00 | mis à jour le 29 mars 2019 à 20:00
Résultats

Bouna Sarr n’est pas prêt à s’en aller de l’Olympique de Marseille la saison prochaine. Sauf que le dernier mot ne lui appartient pas. Pour les responsables marseillais, il est alors temps de boucler le dossier de son éventuel successeur.

Contrat pro pour le possible successeur de Bouna Sarr

Grande révélation de l’OM au poste de latéral droit la saison dernière, Bouna Sarr est l’un des rares joueurs à être resté constant même au plus fort de la crise lors de la première partie de l’exercice en cours. Une prouesse qui l’aurait placé dans la mire de plusieurs clubs susceptibles de lancer des opérations cet été, même si l’ancien Messin vient d’exprimer une fois de plus son attachement à l’écurie phocéenne pas plus tard que ce vendredi même sur les ondes France Bleu Provence.

Jacques-Henri Eyraud et son staff se veulent réalistes. Alors qu’on parle de vendre pour renflouer les caisses olympiennes, une offre alléchante pour Bouna Sarr ne pourrait pas être refusée. Mais en cas de ventre du natif de Lyon, il faudra lui trouver un remplaçant pour doubler Hiroki Sakai.

Un cas de figure déjà envisagé par les dirigeants provençaux, annoncés sur le point de proposer un contrat pro à Abdallah Ali Mohamed, pur produit de la Commanderie, à en croire L’Equipe.

Attaquant ou milieu offensif à ses débuts, ce possible successeur de Bouna Sarr a été rapidement repositionné latéral droit depuis 2016 avec la réserve. Le natif de Moroni et originaire d’Iconi pourrait bientôt devenir le 4e Comorien à signer pro dans l’histoire de l’OM, après Hamada Jambay, Rafidine Abdullah, ainsi que Kassim Abdallah dont il est d’ailleurs le neveu et coéquipier en sélection.

Cette saison, ce possible successeur de Bouna Sarr a été appelé dans le groupe pro plusieurs fois (en Ligue Europa et en Ligue 1). Même si c’est vrai qu’il n’a encore eu aucune minute de temps de jeu. Doté d’une belle technique, le joueur de bientôt 20 ans (le 11 avril) s’est déjà mis le journaliste Idriss Kasmi dans la poche.

« Techniquement il est très propre et très serein. Il a déjà l’âme d’un leader, c’est le vice capitaine. Il parle beaucoup à ses coéquipiers sur le terrain et il râle quand il n’a pas le ballon, ça montre une certaine détermination… Je crois que c’est le meilleur passeur de l’équipe, il a une qualité de centre qui est incroyable ! », s’en effet enflammé le confrère sur footballclubdemarseille.

C’est à se demander pourquoi Rudi Garcia ne lui donc pas encore accordé une seule minute avec les pros.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp