OL - Mercato : Aulas pousse carrément Genesio dehors !

Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio
Par ALEXIS
Publié le 04 avril 2019 à 00:30 | mis à jour le 04 avril 2019 à 09:43
Résultats

Critiqué sur la communication autour de la prolongation du bail de Bruno Genesio, Jean-Michel Aulas a réagi sur RMC, ce mercredi. Il essaye tant bien que mal de justifier le report de la décision sur l’entraineur de l’OL. Il pousse même quasiment ce dernier dehors !

Aulas « Genesio peut signer dans un autre club et l'OL peut prendre un autre… ».

Après l’élimination de l’Olympique Lyonnais, en demi-finale de la Coupe de France, Jean-Michel Aulas a décidé de ne plus livrer la décision du comité de gestion sur la prolongation ou non de Bruno Genesio initialement prévu hier mardi 2 avril.

Le grand patron de Lyon a en effet remis la question à la fin de la saison. De quoi donner du grain à moudre a ses détracteurs qui ont allumé sa communication. Dominique Sévérac de Le Parisien estime qu’Aulas a « humilié » le technicien de 52 ans qui était assis à ses côtés « comme un lapin pris dans les phares », lors de l’annonce du report.

Quant à L’Équipe, il ressasse les fausses annonces dans la communication d’Aulas. Singulièrement sur la question de l’avenir de Genesio, le quotidien de sport soutient que le tout puissant président « s’est montré maladroit dans cet exercice, comme l'a démontré la conférence de presse lunaire qu'il a donnée mardi soir, après la défaite de son club face à Rennes (3-2) en demi-finales de la Coupe de France ».

Des critiques qui ont fait réagir le concerné dans Team Duga.

« On avait clairement indiqué qu'à la suite du match (face à Rennes, ndlr), on prendrait position : compte tenu de la non-qualification pour la finale, qui était un des objectifs, nous ne pouvions aller sur ce chemin », a re-expliqué patron des Gones.

« Je suis étonné de la non-compréhension. Bruno, qui a été sollicité, a souhaité qu'on lui donne une réponse avant le 31 mars. Donc on s'était mis d'accord pour répondre aux questions après le match. Ce qui a été fait.

Le courage était d'aller avec Bruno, d'expliquer les conditions dans lesquelles il pouvait y avoir reconduction. Malheureusement, on n'a pas gagné le match », a mis au point Jean-Michel Aulas, avant de dévoiler un peu plus l’intention de la Direction.

« Automatiquement, ni Bruno ni l'institution n'avaient d'engagement l'un vers l'autre et on se reposera la question en fin de championnat. Bruno peut, avec son agent, signer dans un autre club. Et l'OL peut prendre un autre entraineur à la fin de la saison », a-t-il annoncé.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp