FC Nantes: Transfert de Sala, Willie Mckay est dans de beaux draps

Willie Mckay, agent de joueurs intervenu dans le transfert d'Emiliano Sala.

Willie Mckay n’est pas au bout de ses peines. Pointé du doigt par la famille d’Emiliano Sala et accusé par Cardiff City d’avoir proposé et organisé un vol privé pour l’attaquant du FC Nantes mort dans l’accident de son avion, il risque la prison.

Willie Mckay risque la prison pour avoir violé l'interdiction d'exercer.

Willie Mckay avait été impliqué indirectement dans le transfert d’Emiliano Sala du FC Nantes à Cardiff City en janvier dernier. Il n’était pourtant pas l’agent de l’ex-buteur des Canaris, mais il avait agit en temps qu’intermédiaire aux côtés de Meissa N’Diaye, le vrai représentant du joueur décédé dans le crash de l’avion qui le transportait au Pays de Galles.

Or selon les informations de The Telegraph, Mckay était interdit « de promouvoir ou de diriger une entreprise sans l'autorisation du tribunal du comté de Doncaster ». En d’autres termes, il aurait violé la loi gouvernementale en intervenant dans le transfert de Sala à Cardiff en janvier 2019.

En effet, d'après la source relayées par Ouest-France, l’Écossais « avait interdiction de diriger une entreprise pendant les cinq prochaines années, après un accord de faillite signé en 2018, suite à son insolvabilité ».

Du coup, si son implication dans le transfert de l’Argentin est prouvée, il pourrait être condamné à une peine allant jusqu’à deux ans de prison, à en croire le quotidien britannique.

Pour rappel, Willie Mckay avait confié dans une interview à L’Équipe qu’il a été intermédiaire dans la transaction de l’ex-avant-centre des Canaris et avait organisé le voyage de ce dernier à Nantes, dans le petit avion privé de touriste (Piper PA-46 Malibu), dans lequel il a trouvé la mort, dans la nuit du 21 janvier.