OL : Tension Aulas / Genesio, Obraniak prend position

Obraniak prend fait et cause pour Aulas

Le courant ne passe plus entre Aulas et Genesio depuis que l’OL a été éliminé par Rennes (2-3) en demi-finale de la coupe de France. Ludovic Obraniak croit savoir qui est le fautif dans cette affaire.

Ludovic Obraniak désigne le fautif entre Aulas et Genesio

Jean Michel Aulas devait se prononcer sur une prolongation de Bruno Genesio mardi après la demi-finale de coupe de France entre l’Olympique Lyonnais et le Stade Rennais (2-3). Une proclamation qui a été ajournée lors d’une conférence de presse du président rhodanien du fait justement de la défaite des Gones. Il n’en fallait plus pour que les relations dégénèrent avec son entraîneur.

Ludovic Obraniak a été interrogé sur l’affaire. L’ancien Lillois estime que le coach ne doit s'en prendre qu’à lui-même pour avoir voulu précipiter la décision de son président.

« Genesio a récolté ce qu’il a semé. Il faut arrêter avec le ‘pauvre Genesio’. Il est malin. Vous pensez tous qu’avec sa tête, il est gentil. Cette annonce, c’est à la demande de Genesio. Le président Aulas a dit que c’était à la demande de Genesio, qu’il voulait en savoir plus sur son avenir. Genesio prend un agent qui a énormément de poids. Il met la pression. Aulas a peut-être été assez malin pour reprendre la main sur ce dossier en mettant la pression à l’opposé », a expliqué le consultant dans l’afterfoot avant de s’étonner : « Avec les résultats que Genesio a, comment tu peux demander à ton président de se prononcer aux deux tiers du championnat ? »

Bruno Genesio peut toujours obtenir une prolongation en finissant 2e de Ligue 1...