AS Monaco : Les confidences de Fabregas sur sa venue sur le Rocher

Cesc Fabregas en veut à Sarri Publié le 12 avril 2019 à 02:30

Cesc Fabregas s’est présenté en conférence de presse jeudi à la veille du match contre Reims samedi. Le milieu espagnol est revenu sur les raisons de départ à Chelsea et se voit bien jouer l’Europe avec les Monégasques.

Cesc Fabregas, « C’était impossible que je joue tous les matches même si j’étais meilleur ».

Malgré ses sept points d’avance sur Dijon (18e), l’AS Monaco et notamment son entraineur, Leonardo Jardim, ne veulent pas encore parler de maintien assuré. Pour le technicien portugais, la lutte pour la survie dans l’élite se poursuit. Celle-ci avait déjà été préparée lors de la dernière fenêtre des transferts, le club monégasque ayant recruté de nos renforts pour assurer son maintien. Recrue phare de ce mercato, l’ancien blaugrana Cesc Fabregas venu de Chelsea. Jeudi, l’Espagnol a livré de nouveaux détails sur son départ de Londres.

En conférence de presse, Cesc Fabregas en veut notamment à l’entraineur des Blues, Mauricio Sarri, arrivé l’été dernier. « J’ai été à Chelsea, j’aurais pu prolonger, un nouveau coach est arrivé avec des joueurs qu’il considère comme ses fils et c’était difficile de jouer. Comme je ne jouais pas (silence). Je suis heureux quand je joue », a-t-il commencé par expliquer. Pour des raisons particulières, que je ne connais pas, c’était impossible que je joue tous les matches, même si j’étais meilleur. J’ai donc décidé de rejoindre un projet différent pour moi », a-t-il ensuite ajouté.

A Monaco, Cesc Fabregas a rejoint son ancien coéquipier à Arsenal Thierry Henry, licencié en février. Même si l’objectif de Monaco cette saison est d’assurer le maintien, l’international espagnol (110 sélections, 15 buts) estime que les défis seront différents du club seront différents la saison prochaine. « Je pense qu’il y a moyen de jouer la Ligue des Champions avec Monaco, ce sera l’objectif qu’on aura l’année prochaine », a-t-il indiqué.

Toutefois, il reconnaît que des changements doivent survenir. « Peut-être qu’il faut améliorer le groupe, mais ce n’est pas à moi de décider. J’ai mon opinion, comme tout le monde, mais ce n’est pas mon travail. Le club sait très bien ce qu’il a à faire. Pour revenir en Ligue des Champions, je n’ai pas de doute, le club va faire des changements », a-t-il ainsi déclaré.

Par Ange A.