ASSE : Ligue 1, Jean-Louis Gasset sort ses armes face à Bordeaux

Jean-Louis Gasset, coach de l'ASSE. Publié le 12 avril 2019 à 22:20

L’ASSE a repris la 4e place avec la victoire sur Nîmes et conforté sa position, en ramenant un point d’Amiens. Jean-Louis Gasset et son équipe ont à coeur de poursuivre la série d’invincibilité jusqu’à la fin de la saison. Pour y parvenir, il compte sur des joueurs clés nommés en conférence de presse, avant la venue de Bordeaux, dimanche (17h).

Gasset compte sur le duo Khazri-Cabella, Ruffier et Beric.

« Rester invaincu jusqu’en fin de saison à Geoffroy-Guichard ne serait pas illusoire. Le tout est de prendre les points pour garder notre (4e) place. Si on fait le plein à domicile, on aura 62 points. On va donc tout faire pour gagner les matchs. Les joueurs sont motivés », a rassuré Jean-Louis Gasset face à la presse.

Cela, en prélude au match de l’AS Saint-Étienne contre Bordeaux, lors de la 32e journée de ligue 1, dimanche (17h) dans le Chaudron. Et pour atteindre cet objectif, le coach des Verts fait confiance à des joueurs clés ou décisifs.

« J’attends de Wahbi Khazri qu’il continue d’être décisif. À Amiens, on a égalisé sur une occasion de grande classe entre lui et Rémy Cabella. C’est comme ça qu’on aime voir ces deux joueurs », a-t-il apprécié.

Si le meilleur buteur stéphanois, Khazri a délivré 2 passes décisives face au club picard, Robert Beric a quant à lui marqué 2 fois, lors des 3 derniers matchs des Stéphanois.

« Beric a de la présence devant le but. On va essayer de le mettre dans les meilleures conditions pour que son placement et ses qualités nous aident à gagner des matchs », a souligné Gasset.

Et ce n’est pas tout ! Le coach compte sur les services du dernier rempart de Sainté, dont il a loué la performance.

« Stéphane Ruffier est très fort et il le sait. C’est pour qu’il soit en confiance que nous le faisons jouer tous les matchs. Saint-Étienne peut être fier d’avoir non pas un, mais deux très bons gardiens, car Jessy Moulin gère très bien le rôle difficile de doublure », a noté le technicien de 65 ans.

Sans oublier évidemment le maitre à jouer du milieu de terrain des Verts, notamment Yann M’Vila, qui était face aux journalistes avec lui.

Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp